Utilisateur
Mot de passe
> Mot de passe perdu

Contenant


93 messages dans le topic



Tous les forums > Bla bla > La vérité dans nos assiettes!!!
Sujet : La vérité dans nos assiettes!!!
Membre depuis le
5 avr. 2003
699 messages
Le dim. 7 nov. 2004 à 15:25

Voici quelques chiffres concernant l'élevage intensif, la valeur nutritionnelle des aliments et la puissance de l'industrie agro alimentaire. Je ne fais pas de prosélytisme, mais je trouve que ces faits sont assez graves et édifiants pour en faire part à chacun!
Extraits;


La société Tetra Pak, qui commercialise des emballages et des briques pour l'industrie agroalimentaire, s'est investie dans la promotion du lait à l'école. Cette initiative aurait-elle un rapport avec le fait que Tetra Pak fournit plusieurs millions de briquettes aux écoles, lesquelles bénéficient d'une distribution de lait financée à la fois par la Communauté européenne et l'état français? Tetra Pak organise chaque année "plus de mille rendez-vous entre ses déléguées régionales et les municipalités" pour favoriser le "développement de cette activité". Elle distribue dans les écoles des milliers de "kits ludo-pédagogiques", pour "développer l'éveil des enfants" mais surtout "communiquer sur les bienfaits du lait". Dans son poster "Vive le lait à l’école" - Tetra pak affirme que le lactose - à l'origine d'intolérance et de troubles digestifs chez la majorité des humains de plus de 3 ans - "protège la flore intestinale", et que les graisses du lait - favorisant les maladies cardio-vasculaires - "ressourcent le corps en énergie".

Une étude conduite par l’université de Californie et publiée dans The American Journal of Clinical Nutrition (2001) trouva que les femmes, qui obtenaient la majorité de leurs protéines par des sources animales, avaient 3 fois plus de perte osseuse et près de 4 fois plus de fractures de la hanche que celles qui obtenaient la majorité de leurs protéines par des sources végétales.

L’être humain est le SEUL mammifère à boire le lait des autres animaux. Il est également le seul à CONTINUER à boire du lait après son SEVRAGE (remplacement de l’allaitement par une nourriture solide) qui débute environ 12 mois après sa naissance. Le lait de vache est destiné à son petit: le veau, animal ruminant doté de 4 estomacs, qui double son poids en 47 jours et prends 140 kg la première année de sa vie. Le lait de la vache contient 3 fois plus de protéines et 2 fois plus de graisses que celui de la femme car le veau est programmé pour grandir 4 fois plus vite qu'un nourrisson.

L’intolérance au lactose est la plus fréquente des allergies alimentaires : chez les populations africaines l'intolérance est de 65 à 100 % ; celle d’Amérique Latine 45 à 94 % ; celle d’Asie 80 à 100 %. Seuls les nourrissons produisent l’enzyme appelée lactase qui sert à digérer le lactose, ce qui démontre une fois de plus qu’il n’est pas naturel de continuer à boire du lait après être sevré.

En raison de nos méthodes modernes d’élevage, le lait de vache est aussi devenu un vrai concentré d’antibiotiques et d’hormones administrés aux animaux ainsi que de substances chimiques utilisées pour traiter leurs aliments.


Pour avoir une petite idée de la puissance de l’industrie agroalimentaire : Les dépenses publicitaires de Nestlé, dont le chiffre d’affaires était de 46 milliards d’euros en 2000, sont plus importantes que les ressources de l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé).
Le chiffre des dépenses annuelles en dollars de McDonald's en publicité est de 800 millions de dollars, tandis que l’Institut Américain du Cancer dépense 1 million pour promouvoir les fruits et légumes.
Le gouvernement américain (avec l’argent des contribuables) a donné 1,6 million de dollars entre 1986 et 1994 à McDonald's pour aider à lancer les Chicken McNuggets sur le marché de Singapour.

Le marché mondial des antibiotiques destinés aux animaux représente annuellement 250 milliards de dollars pour un volume de 27.000 tonnes, dont les 2/3 sont engloutis par les cochons. Les salmonelles, très présentes dans les usines à poulets, sont à l’origine de 80 % des intoxications alimentaires en France. La nitrosamine, association de nitrites et de nitrates, surtout utilisé en charcuterie, n’est soumise à aucune réglementation. Elle est pourtant classée cancérigène par l’OMS.

Quand le poulet cuit, il produit des substances cancérigènes appelées AHC (amines hétérocycliques), ce sont les mêmes substances que l’on trouve dans la fumée d’une cigarette. Les AHC sont 15 fois plus concentrées dans un poulet grillé que celui d’un bœuf.

En France, la consommation de la viande a augmenté de plus de 500 % depuis le milieu du siècle dernier (1950). Parallèlement, le cancer a augmenté de 63 % en 20 ans. Les maladies cardio-vasculaires sont la première cause de décès chez les hommes, et le cancer du sein est le plus commun chez les femmes. L’obésité, particulièrement celui de l’enfant, a fait un bond dramatique ces 15 dernières années.

Chaque jour 24.000 personnes meurent de maladies provoquées par une malnutrition, dont les 3/4 sont des enfants de moins de 5 ans. Chaque année, c’est plus de 40 millions de personnes qui meurent à cause de la famine. La moyenne d’aliments consommée par un habitant du Bangladesh est de 1930 calories par jour, tandis que celle d’un Américain est de 3650 calories ; pour être en bonne santé, la norme étant de 2360 calories par jour :
840 millions de personnes ont faim dans le monde tandis que 300 millions d’autres sont obèses.
Ce ne sont pas seulement les États-Unis qui consomment trop mais tous les pays riches (Union Européenne, Japon, Canada, Australie...). Les Français dépensent annuellement près de 350 millions d’euros en produits amincissants. En Inde, en moyenne, un habitant consomme 2 kg de viande par an, en France c’est 95 kg, aux USA 112 kg.

Il y a 3 fois plus d’animaux d’élevage que d’humains sur la planète et les bétails gaspillent des ressources inestimables : de l’eau et des terres arables utilisées pour leur fourrage et comme pâturage :
100.000 litres d’eau sont nécessaires pour produire 1kg de viande (protéines animales).
En comparaison, il ne faut que 2.000 litres pour produire 1 kg de fèves de soja (protéines végétales).
Il faut 10kg de protéines végétales pour produire seulement 1 kg de protéine animale (viande, produits laitiers...).
10 hectares de terre consacrés à la production de la viande nourriront 2 personnes, si ces mêmes 10 hectares étaient consacrés à la culture de soja pour l’alimentation humaine, ils nourriraient directement 61 personnes.

Environ 7.000 animaux sont tués toutes les minutes dans les abattoirs français. Plus d’un MILLIARD d’animaux destinés à la consommation, sont abattus chaque année en France. L’industrie française de la viande tue annuellement une moyenne de : 900 millions de poulets, 8 millions d’ovins, 50 millions de canards, 7 millions de lapins, 100 millions de dindes, 27 millions de cochons, 6 millions de bovins...

Le PNNS (Programme National Nutrition Santé) "conseille pour protéger efficacement sa santé de manger au moins 5 Fruits et Légumes au cours de la journée. Qu’ils soient cuits ou crus, frais, surgelés ou en conserve (...) les études montrent que les personnes qui consomment suffisamment de Fruits et Légumes sont moins souvent atteintes de maladies cardiovasculaires, de cancers, d’obésité et de diabète.
Cet effet protecteur s’explique par l’action de plusieurs composants des fruits et des légumes : fibres, vitamines et oligo-éléments, antioxydants, polyphénols...Pourtant plus de 60 % des Français n’en consomment pas assez". Selon Interfel, la France consomme par an et par habitant 68 kg de légumes (Grèce : 278 kg) et 61 kg de fruits (Espagne : 108 kg).

Si votre alimentation était basée exclusivement sur des végétaux, vous bénéficierez d’une longue espérance de vie en vieillissant bien ; à l’opposé, si votre alimentation était basée exclusivement sur des animaux, votre organisme ne tiendrait pas 10 ans.

Les économistes ont calculé que si les pays occidentaux réduisaient de moitié leur consommation en viande, chaque individu libérerait assez de protéines végétales pour garder 2 individus en vie. Par exemple, la quantité annuelle de blé et les fèves de soja ingurgitées par les bétails américains pourraient, s’ils étaient donnés directement aux gens, nourrir 2 milliards d’humains, le tiers de la population mondiale.

Selon Sir Crispin Tickell de l’Université d’Oxford : "C’est impossible de nourrir 6 milliards d’individus avec une alimentation à base de protéines animales, il n’y a simplement pas assez de ressources".




Toutes ces informations et bien plus sont disponibles sur le site http://www.veganimal.info/sommaire.php3
En ce qui concerne la protection animale, voici un site en anglais très complet http://www.viva.org.uk/



Membre depuis le
1 mai 2004
2241 messages
Le dim. 7 nov. 2004 à 15:55

moi j'aime la viende crue...est-ce que je dois avoir deux mort sur la conscience?



Membre depuis le
13 nov. 2003
21089 messages
Le dim. 7 nov. 2004 à 17:10

LucyWestin a écrit :
Voici quelques chiffres concernant l'élevage intensif, la valeur nutritionnelle des aliments et la puissance de l'industrie agro alimentaire. Je ne fais pas de prosélytisme, mais je trouve que ces faits sont assez graves et édifiants pour en faire part à chacun!
Extraits;


La société Tetra Pak, qui commercialise des emballages et des briques pour l'industrie agroalimentaire, s'est investie dans la promotion du lait à l'école. Cette initiative aurait-elle un rapport avec le fait que Tetra Pak fournit plusieurs millions de briquettes aux écoles, lesquelles bénéficient d'une distribution de lait financée à la fois par la Communauté européenne et l'état français? Tetra Pak organise chaque année "plus de mille rendez-vous entre ses déléguées régionales et les municipalités" pour favoriser le "développement de cette activité". Elle distribue dans les écoles des milliers de "kits ludo-pédagogiques", pour "développer l'éveil des enfants" mais surtout "communiquer sur les bienfaits du lait". Dans son poster "Vive le lait à l’école" - Tetra pak affirme que le lactose - à l'origine d'intolérance et de troubles digestifs chez la majorité des humains de plus de 3 ans - "protège la flore intestinale", et que les graisses du lait - favorisant les maladies cardio-vasculaires - "ressourcent le corps en énergie".

Une étude conduite par l’université de Californie et publiée dans The American Journal of Clinical Nutrition (2001) trouva que les femmes, qui obtenaient la majorité de leurs protéines par des sources animales, avaient 3 fois plus de perte osseuse et près de 4 fois plus de fractures de la hanche que celles qui obtenaient la majorité de leurs protéines par des sources végétales.

L’être humain est le SEUL mammifère à boire le lait des autres animaux. Il est également le seul à CONTINUER à boire du lait après son SEVRAGE (remplacement de l’allaitement par une nourriture solide) qui débute environ 12 mois après sa naissance. Le lait de vache est destiné à son petit: le veau, animal ruminant doté de 4 estomacs, qui double son poids en 47 jours et prends 140 kg la première année de sa vie. Le lait de la vache contient 3 fois plus de protéines et 2 fois plus de graisses que celui de la femme car le veau est programmé pour grandir 4 fois plus vite qu'un nourrisson.

L’intolérance au lactose est la plus fréquente des allergies alimentaires : chez les populations africaines l'intolérance est de 65 à 100 % ; celle d’Amérique Latine 45 à 94 % ; celle d’Asie 80 à 100 %. Seuls les nourrissons produisent l’enzyme appelée lactase qui sert à digérer le lactose, ce qui démontre une fois de plus qu’il n’est pas naturel de continuer à boire du lait après être sevré.

En raison de nos méthodes modernes d’élevage, le lait de vache est aussi devenu un vrai concentré d’antibiotiques et d’hormones administrés aux animaux ainsi que de substances chimiques utilisées pour traiter leurs aliments.


Pour avoir une petite idée de la puissance de l’industrie agroalimentaire : Les dépenses publicitaires de Nestlé, dont le chiffre d’affaires était de 46 milliards d’euros en 2000, sont plus importantes que les ressources de l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé).
Le chiffre des dépenses annuelles en dollars de McDonald's en publicité est de 800 millions de dollars, tandis que l’Institut Américain du Cancer dépense 1 million pour promouvoir les fruits et légumes.
Le gouvernement américain (avec l’argent des contribuables) a donné 1,6 million de dollars entre 1986 et 1994 à McDonald's pour aider à lancer les Chicken McNuggets sur le marché de Singapour.

Le marché mondial des antibiotiques destinés aux animaux représente annuellement 250 milliards de dollars pour un volume de 27.000 tonnes, dont les 2/3 sont engloutis par les cochons. Les salmonelles, très présentes dans les usines à poulets, sont à l’origine de 80 % des intoxications alimentaires en France. La nitrosamine, association de nitrites et de nitrates, surtout utilisé en charcuterie, n’est soumise à aucune réglementation. Elle est pourtant classée cancérigène par l’OMS.

Quand le poulet cuit, il produit des substances cancérigènes appelées AHC (amines hétérocycliques), ce sont les mêmes substances que l’on trouve dans la fumée d’une cigarette. Les AHC sont 15 fois plus concentrées dans un poulet grillé que celui d’un bœuf.

En France, la consommation de la viande a augmenté de plus de 500 % depuis le milieu du siècle dernier (1950). Parallèlement, le cancer a augmenté de 63 % en 20 ans. Les maladies cardio-vasculaires sont la première cause de décès chez les hommes, et le cancer du sein est le plus commun chez les femmes. L’obésité, particulièrement celui de l’enfant, a fait un bond dramatique ces 15 dernières années.

Chaque jour 24.000 personnes meurent de maladies provoquées par une malnutrition, dont les 3/4 sont des enfants de moins de 5 ans. Chaque année, c’est plus de 40 millions de personnes qui meurent à cause de la famine. La moyenne d’aliments consommée par un habitant du Bangladesh est de 1930 calories par jour, tandis que celle d’un Américain est de 3650 calories ; pour être en bonne santé, la norme étant de 2360 calories par jour :
840 millions de personnes ont faim dans le monde tandis que 300 millions d’autres sont obèses.
Ce ne sont pas seulement les États-Unis qui consomment trop mais tous les pays riches (Union Européenne, Japon, Canada, Australie...). Les Français dépensent annuellement près de 350 millions d’euros en produits amincissants. En Inde, en moyenne, un habitant consomme 2 kg de viande par an, en France c’est 95 kg, aux USA 112 kg.

Il y a 3 fois plus d’animaux d’élevage que d’humains sur la planète et les bétails gaspillent des ressources inestimables : de l’eau et des terres arables utilisées pour leur fourrage et comme pâturage :
100.000 litres d’eau sont nécessaires pour produire 1kg de viande (protéines animales).
En comparaison, il ne faut que 2.000 litres pour produire 1 kg de fèves de soja (protéines végétales).
Il faut 10kg de protéines végétales pour produire seulement 1 kg de protéine animale (viande, produits laitiers...).
10 hectares de terre consacrés à la production de la viande nourriront 2 personnes, si ces mêmes 10 hectares étaient consacrés à la culture de soja pour l’alimentation humaine, ils nourriraient directement 61 personnes.

Environ 7.000 animaux sont tués toutes les minutes dans les abattoirs français. Plus d’un MILLIARD d’animaux destinés à la consommation, sont abattus chaque année en France. L’industrie française de la viande tue annuellement une moyenne de : 900 millions de poulets, 8 millions d’ovins, 50 millions de canards, 7 millions de lapins, 100 millions de dindes, 27 millions de cochons, 6 millions de bovins...

Le PNNS (Programme National Nutrition Santé) "conseille pour protéger efficacement sa santé de manger au moins 5 Fruits et Légumes au cours de la journée. Qu’ils soient cuits ou crus, frais, surgelés ou en conserve (...) les études montrent que les personnes qui consomment suffisamment de Fruits et Légumes sont moins souvent atteintes de maladies cardiovasculaires, de cancers, d’obésité et de diabète.
Cet effet protecteur s’explique par l’action de plusieurs composants des fruits et des légumes : fibres, vitamines et oligo-éléments, antioxydants, polyphénols...Pourtant plus de 60 % des Français n’en consomment pas assez". Selon Interfel, la France consomme par an et par habitant 68 kg de légumes (Grèce : 278 kg) et 61 kg de fruits (Espagne : 108 kg).

Si votre alimentation était basée exclusivement sur des végétaux, vous bénéficierez d’une longue espérance de vie en vieillissant bien ; à l’opposé, si votre alimentation était basée exclusivement sur des animaux, votre organisme ne tiendrait pas 10 ans.

Les économistes ont calculé que si les pays occidentaux réduisaient de moitié leur consommation en viande, chaque individu libérerait assez de protéines végétales pour garder 2 individus en vie. Par exemple, la quantité annuelle de blé et les fèves de soja ingurgitées par les bétails américains pourraient, s’ils étaient donnés directement aux gens, nourrir 2 milliards d’humains, le tiers de la population mondiale.

Selon Sir Crispin Tickell de l’Université d’Oxford : "C’est impossible de nourrir 6 milliards d’individus avec une alimentation à base de protéines animales, il n’y a simplement pas assez de ressources".




Toutes ces informations et bien plus sont disponibles sur le site http://www.veganimal.info/sommaire.php3
En ce qui concerne la protection animale, voici un site en anglais très complet http://www.viva.org.uk/



dis lucy...tu n'as pas l'impression que ce site de cinema devient un site d'opinions sociologiques?? les spécialités ok car l'humour demeure mais là franchement c'est de la dérive, ça n'a plus rien à voir avec le cinema...c'est dommage car ton esprit de synthèse est intéressant...





cinemaquiz!!!
...











Membre depuis le
4 nov. 2003
2049 messages
Le dim. 7 nov. 2004 à 17:16

J'ais pas lu sont truc là (j'ais la flème mais je le fairais promis), par contre je trouve honteux que sur un site de cinema y ais des gens pour foutre des mur partout. Le cinema est un art qui parle de tout, les gens qui ne s'interesse a rien ne peuvent pas vraiment aprécier le cinema. Merde mare de voir des gens dire ça sert a rien de parler de ça on est sur un site de cinema, mais le cinema ça parle de tout, alors je vois pas pk sur blabla on pourait pas parler de tt, hein, comme un ours tuer en France (comme dans un certain film de jean Jaque Annaud appeler L'OURS).

La solitude est le nid des pensées.

Soit comme un loup blessé qui se tait pour mourir, et qui mord le couteau, de sa gueule qui saigne.


Membre depuis le
13 nov. 2003
21089 messages
Le dim. 7 nov. 2004 à 17:29

kain2097 a écrit :
J'ais pas lu sont truc là (j'ais la flème mais je le fairais promis), par contre je trouve honteux que sur un site de cinema y ais des gens pour foutre des mur partout. Le cinema est un art qui parle de tout, les gens qui ne s'interesse a rien ne peuvent pas vraiment aprécier le cinema. Merde mare de voir des gens dire ça sert a rien de parler de ça on est sur un site de cinema, mais le cinema ça parle de tout, alors je vois pas pk sur blabla on pourait pas parler de tt, hein, comme un ours tuer en France (comme dans un certain film de jean Jaque Annaud appeler L'OURS).



oui bien sûr kain mais dis moi ou je peux trouver les films dont les titres sont:
-la société tetra park
-l'université de californie
-le buveur de lait
-l'intolérance au lactose
-la puissance agroalimentaire
etc...

parce que "l'ours" de J.J. Annaud je l'ai mais pas les autres[:D
]





cinemaquiz!!!
...













Message édité le 07/11/2004 à 17:30:38


Membre depuis le
8 mars 2004
558 messages
Le dim. 7 nov. 2004 à 19:07

Sans même utiliser le rapport au cinéma comme prétexte, il faut continuer à parler de choses et d'autres, avec qui que ce soit, sans se bloquer simplement parce que "le lieu n'est pas approprié"...
A l'école, il y a les salles de cours, où on apprend uniquement. Il y a aussi la cour de récré où on parle de plein d'autres choses comme la soirée qui se prépare pour le week-end ou le fait que Bush a été réélu.
De plus, je trouve intéressant que l'on discute de beaucoup de choses différentes ensemble car on commence à se connaître assez, et c'est enrichissant.


Lucy, par contre, je suis extrêmement partagé par ce que tu nous dis là. De manière générale, de toute façon, je n'aime pas la plupart des discours végérariens, je les trouve soit snobs et à la mode, soit rétrogrades et infondés.

Dans le cas de ce que tu avances, je ne suis pas convaincu que ce soit mauvais pour nous de boire du lait. J'en suis moi-même un grand buveur. C'a été une fois à mon désavantage car j'ai eu un problème de santé quand j'étais petit parce que j'en buvais dix fois trop. Mais depuis, j'en bois sans me restreindre, mais sans excès et ça me réussit. Ca donne des bons os, d'ailleurs... Je ne suis pas convaincu que la majorité des adultes ne tolère pas la digestion du lait. Et même pour ceux dont c'est le cas, qu'ils ne viennent pas me gâcher mon plaisir, parce que moi j'y tiens, au lait!

"Les dépenses publicitaires de Nestlé, dont le chiffre d’affaires était de 46 milliards d’euros en 2000, sont plus importantes que les ressources de l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé)."
J'avais oublié que l'OMS était une entreprise dont le but était de produire et de vendre de la nourriture... ce n'est simplement pas comparable. D'accord pour l'exemple du déséquilibre entre les pubs McDo et celles pour une alimentation saine.

"Environ 7.000 animaux sont tués toutes les minutes dans les abattoirs français. Plus d’un MILLIARD d’animaux destinés à la consommation, sont abattus chaque année en France. L’industrie française de la viande tue annuellement une moyenne de : 900 millions de poulets, 8 millions d’ovins, 50 millions de canards, 7 millions de lapins, 100 millions de dindes, 27 millions de cochons, 6 millions de bovins... "
Oh mon dieu, c'est horrible, pour manger des animaux, on est obligés de les tuer! Je crois qu'il faudra dire aux grands fauves africains qu'ils sont méchants, peut-être qu'ils deviendront végétariens...

Non, franchement, l'homme est omnivore. Ca veut dire qu'il mange de tout. Il n'est pas le seul, l'ours l'est aussi (tiens, justement).
Tous les diététiciens te le diront, il faut qu'un être humain mange de tout et de manière équilibrée. Cela inclut les fruits et légumes, les laitages, la viande, le poisson, du sucre...
T'as vu la gueule des vegans? On dirait des squelettes ambulants... faut arrêter de déconner. Tu voudrais forcer la nature à se plier à de vaines convictions végétariennes sous prétexte que tu aimes les animaux?


Ce sur quoi je suis d'accord, c'est pour dire que les ressources alimentaires de la planète sont mal réparties, avec d'un côté une suralimentation néfaste, et de l'autre une carence cruciale.
Mais faut arrêter de dire que c'est parce qu'on mange de la viande, bon dieu!

Mais bon, moi, j'dis ça, j'dis rien, hein...

Message édité le 07/11/2004 à 19:13:08


Membre depuis le
18 août 2004
567 messages
Le dim. 7 nov. 2004 à 19:51

minidou a écrit :
kain2097 a écrit :
J'ais pas lu sont truc là (j'ais la flème mais je le fairais promis), par contre je trouve honteux que sur un site de cinema y ais des gens pour foutre des mur partout. Le cinema est un art qui parle de tout, les gens qui ne s'interesse a rien ne peuvent pas vraiment aprécier le cinema. Merde mare de voir des gens dire ça sert a rien de parler de ça on est sur un site de cinema, mais le cinema ça parle de tout, alors je vois pas pk sur blabla on pourait pas parler de tt, hein, comme un ours tuer en France (comme dans un certain film de jean Jaque Annaud appeler L'OURS).



oui bien sûr kain mais dis moi ou je peux trouver les films dont les titres sont:
-la société tetra park
-l'université de californie
-le buveur de lait
-l'intolérance au lactose
-la puissance agroalimentaire
etc...

parce que "l'ours" de J.J. Annaud je l'ai mais pas les autres[:D
]




Non mais il y a "Supersize me", "la grande bouffe", "l'aile ou la cuisse", "l'odeur de la papaye verte", "fruits basket", "cuisine et dépendance", "Fish and chips"... et pleins d'autres

La nourriture est souvent présente dans le cinéma, finalement et "l'aile et la cuisse" a bien sa place ici, non?

En tout cas je trouve ça intéressant ce que tu,Lucy Westin, dis et je savais déjà pour le lait. Sinon j'essaie de manger le plus souvent des fruits de saisons (pour les légumes c'est plus dur) et aussi des produits bio.


PS :Dis, tu as vu "c'est quoi la vie ?" ?


Membre depuis le
4 nov. 2003
2049 messages
Le dim. 7 nov. 2004 à 20:26

Ayé j'ais tout lu.
Moi je suis de l'avis de lepinguin.
Je pense pas que c un manque de respect de tuer un animal pour vivre. La nature et ainsi. par contre, puisque nous sommes des êtres intéligent, nous nous devons de les tuer sans qu'il souffre, de faire en sorte qu'il ne soit pas des bout de viande a tuer rapidement. Faut faire comme faisait les indiens, avoir un total respect pour la creature qui meure pour que l'on puisse vivre. Un lyon ne le fait, car il n'est pas doté d'une intéligence comme la notre. Ce qui nous difirenci des animaux c ça, logiquement on devrait être moin barbare que eux, et pourtant nous le sommes plus.
Je crois Lucy que tu te bas sur le mauvais champ de bataille... Mais tes désir ne sont pas de faire du mal. Mais faut revoir tt ça. En tt cas c bien quand même.

La solitude est le nid des pensées.

Soit comme un loup blessé qui se tait pour mourir, et qui mord le couteau, de sa gueule qui saigne.


Membre depuis le
30 juil. 2003
2480 messages
Le dim. 7 nov. 2004 à 21:05

Je suis végétarienne de naissance (mes parents sont devenus végérariens un peu avant ma naissance pour des raisons de santé princpalement), je ne mange donc pas de viande, excepté du poulet de temps en temps, ni de poissons et encore moins de fruits de mer. Tout le monde me dit que je "rate quelque chose" et que c'est mauvais pour ma santé.
Meme s'il est vrai que j'ai certaines carrances, je crois qu'elles sont plus dues a la facon dont je mange, plutot qu'à ce que je mange ou ne mange pas. Il est vrai qu'une alimentation équilibrée est necessaire pour etre en bonne santé; et ce qu'elle soit végétarien ou non. Il faut faire attention à ne manquer de rien et on peut le faire en ne mangant pas de viande.
Maintenant concernant ton post Lucy, je ne me suis jamais vraiment sentie concernée par la cause des animaux, je ne bois pas de lait, j'essaye de manger bio et il est vrai que quand on n'achète pas ou peu de viande on peut plus facilement se permettre d'acheter des produits bio.
Je sais que les gens qui sont habitués a manger de la viande ne se rendent parfois pas compte qu'ils en mangent trop, parce qu'on leur a toujours dit que c'était bon pour eux...
Alors si manger végétarien, et ne pas compenser avec d'autres choses peut etre mauvais pour la santé; manger trop de viande peut aussi l'etre. 2 à 3 fois par semaine suffit aux besoins du corps humain!
Je serai donc moins radicale que Lucy et je sais surtout qu'il n'est pas donné a tout le monde (encore moins voulu) de changer d'alimentation. Je vous consillerai donc de faire tout simplement attention a ce qu'il y a dans vos assiettes et d'etre conscients que bien manger c'est essentiel!

(Ca c'est de la belle phrase de conclusion...)

N'hésitez pas a consulter ce site qui donne beaucoup de réponses aux questions qu'on peut se poser sur le végétarisme:
http://www.vegetarisme.info/animal92.html

The greatest thing you'll ever learn
is just to love and be loved in return...


Membre depuis le
18 août 2004
567 messages
Le dim. 7 nov. 2004 à 21:06

C'est vrai qu'on est omnivore et je suis d'accord avec toi Kain pour dire que tuer un animal pour se nourrir n'est pas le problème mais plutôt la façon dont on le fait (de façon industrielle et sans aucun respect pour l'animal). Néanmoins, il est vrai que nous mangeons trop de viande et que ce n'est pas bon pour la santé. Dans l'inconscient, la viande (rouge surtout) est symbole de force (lisez les articles "le lait et le vin" et "le bifteck et les frites" de Barthes dans son ouvrage "myhtologies") : en la mangeant, on s'approprie la force de l'animal. C'est vrai qu'un a besoin d'une quantité de protéine animale mais on peut la trouver dans autre chose que la viande (oeuf, produits laitiers, poissons...). Je ne parle pas en aucun cas de s'empêcher ce plaisir mais de le limiter à un plaisir pas à un besoin.


"Avons nous vraiment besoin de viande ?"

La viande, à trop haute dose, est mauvaise pour la santé. Elle contient trop de lipide et un excès peut entrâiner des problèmes cardio vasculaires. En France, on est en mange en moyenne 184 grammes par jour (273 g aux USA contre 35 g en Crête). Or il est admis aujourd'hui qu'un adulte doit consommer par jour 1gr de viande par kilo (soit 80 g pour un homme de 80 kg). En fait les diétetitiens conseille de manger de la viande une fois par jour et la portion ne devant pas excéder 100g pour un adulte masi au moins trois fois par semaine du poisson.

Sinon, un régime ovo-lacto-végétarien est viable mais ceux qui le pratique doivent être suffisamment informés quant à la valeur nutritive des aliments (légumineuses, céréales) pour compenser.
Des études ont été faites sur les adventistes (communauté protestante américaine qui pratique le végétarisme) : moins de maladie cardio vasculaire, de diabète, d'hypertension artérielle, de cancers du colon et d'ostéoporose. Cependant, un médecin nutritionniste précise : "le bénfice de l'alimentation végétarienne ne tient pas tant à l'absence de viande qu'à la présence d'autres composants, ainsi qu'à un meilleur équilibre alimentaire."

(article d'un hors-série sur l'alimentation du magasine Psychologies)

Donc, de la viande oui (un couscous sans viande quel agneau !!) mais pas trop quand même.




Message édité le 07/11/2004 à 21:08:36


Membre depuis le
1 mai 2004
2241 messages
Le dim. 7 nov. 2004 à 22:02

et bein p*tain, moi je suis carnivore et fier de l'être. je suis pas fier d'être un être humain, je suis d'accord sur le fait que c'est déguelasse de tuer des animaux en masse pour vivre, mais refuser de bouffer de la viande c'est refuser sa condition. je crois que les gens qui disent qu'il sont contre les abattoires devraient prendre leur fusils et partir chasser, cultiver dans leur terre ce qu'ils mangeront plus tard. se priver d'électricité et de chauffage. et bein ouai, c'est un tout, on peut pas dire que c'est mal la bouffe actuelle, et se trilballer en mini, ou en alfa roméo. désolé, c'(est tout ou rien. moi je l'avoue, ces idées m'attirent, j'aimerais bien un jour pouvoir dire, je vie du travil de mes mains, je ne suis pas dépendant de la société de consomation, je ne vie pas au détriment de telle ou telle race animale, mais désoàlé j'ai pas les c**illes, je sais que j'y arriverais alors je baisse les yeux et j'applaudi les gens qui vont jusqu'au bout du truc. en revanche les écolos qui se content des diées et qui croient que l'écologie est simplement une forme différente d'anarchie rouge, je dis stop. je suis certainement un gros con, surtout que ces dernier temps j'ai pris quelque kilos, alimentation carnivore oblige, mais j'ai ça pour moi, je ne dis pas des choses que je suis incapable de respecter.
quant à dupersize me, je dois encore une fois être à côté de la plaque, mais j'ai du mal à voir l'éfficacité de la démonstration. quand on mange beaucoup ça fait grossir...quand même, c'est pas rien, et le gars il a fait quoi comme étide pour en arriver à une telle conclusion. on pourrait faire le même film en allant dans un bouchon lyonnais au lieu d'aller dans un macdo, et ça aurait les même conséquences, seulement, dans un cas c'est la male bouffe et dans l'autres c'est l'abus de bonne choses?



Membre depuis le
14 mars 2004
2128 messages
Le dim. 7 nov. 2004 à 22:21

Valmens a écrit :
quant à dupersize me, je dois encore une fois être à côté de la plaque, mais j'ai du mal à voir l'éfficacité de la démonstration. quand on mange beaucoup ça fait grossir...quand même, c'est pas rien, et le gars il a fait quoi comme étide pour en arriver à une telle conclusion. on pourrait faire le même film en allant dans un bouchon lyonnais au lieu d'aller dans un macdo, et ça aurait les même conséquences, seulement, dans un cas c'est la male bouffe et dans l'autres c'est l'abus de bonne choses?



là dessus je suis super d'accord avec toi valmens, sa "démonstration" est facile, le gars il a qu'à bouffer chez ma grand-mère tous les jours, il arrivera au même résultat...

la bouffe grand débat... en même temps je me sens pas super qualifiée pour en parler, le bien manger c'est une idée très sympatoche en soi mais franchement j'en suis incapable (pas envie sûrement). disons que ça demande des efforts qui me dépassent, je suis omnivore dans le sens où je mange n'importe quoi. manger des fruits et des légumes j'aimerai bien mais franchement le résultat quand j'en achète c'est que je les balance parce qu'ils se sont périmés faute de les avoir cuisiné à temps et je m'appelle pas amélie nothomb, la moisissure très peu pour moi . donc voilà peut-être que quand j'aurai quelqu'un d'autre que ma pomme à nourrir je réviserai ma façon de manger pour l'instant j'avoue c'est du grand n'importe quoi (un repas avec des twinuts si vous voyez le genre...)

bien sûr toutes ces bêtises ne concernent que moi, et oui c'est pas bien je sais

je veux rester seule j'ai peur j'ai froid, je veux rester seule achevez-moi ooohohoo achevez-moi


Membre depuis le
4 nov. 2003
2049 messages
Le lun. 8 nov. 2004 à 00:50

Valmens je te comprend parfaitement, mais la soufrance d'un être vivant kekil soit n'as pas de comparaison possible avec le fait de vivre avec électricité ou chaufage.

Je suis convaincu que l'homme peu vivre avec la technologie tout en respectant sont environement. Et je pense que certe on est pris par le système mais on a encore un cervaux pour s'en rendre compte.

Sinons créons un fondation anti connerie humaine. Qui est avec moi?


La solitude est le nid des pensées.

Soit comme un loup blessé qui se tait pour mourir, et qui mord le couteau, de sa gueule qui saigne.


Membre depuis le
13 nov. 2003
21089 messages
Le lun. 8 nov. 2004 à 00:58

kain2097 a écrit :
Valmens je te comprend parfaitement, mais la soufrance d'un être vivant kekil soit n'as pas de comparaison possible avec le fait de vivre avec électricité ou chaufage.

Je suis convaincu que l'homme peu vivre avec la technologie tout en respectant sont environement. Et je pense que certe on est pris par le système mais on a encore un cervaux pour s'en rendre compte.

Sinons créons un fondation anti connerie humaine. Qui est avec moi?




tu ne trouves pas un peu prétentieux de t'ériger en créateur d'une fondation anticonnerie humaine kain?? commences pas balayer devant ta porte...c'est dingue ça de se prendre ainsi en référence contre quelque chose...

















Membre depuis le
4 nov. 2003
2049 messages
Le lun. 8 nov. 2004 à 01:07

minidou a écrit :
kain2097 a écrit :
Valmens je te comprend parfaitement, mais la soufrance d'un être vivant kekil soit n'as pas de comparaison possible avec le fait de vivre avec électricité ou chaufage.

Je suis convaincu que l'homme peu vivre avec la technologie tout en respectant sont environement. Et je pense que certe on est pris par le système mais on a encore un cervaux pour s'en rendre compte.

Sinons créons un fondation anti connerie humaine. Qui est avec moi?




tu ne trouves pas un peu prétentieux de t'ériger en créateur d'une fondation anticonnerie humaine kain?? commences pas balayer devant ta porte...c'est dingue ça de se prendre ainsi en référence contre quelque chose...


Sache petite caca qui pue du zuzulalilotu que je suis dorénavant ton dieu et que tu dois te prosterner devant moi. Tu dois que dit je léché mon pouce et me remercier que un jrs ce monde soit rempli de gens intéligent. je suis le remède face a la connerie humaine qui dévaste ce monde qui détruit qui qui qui qisdfjqsdf
arrrrrrrr tu m'embète didons minidou là rooooooooooooooooooooooooo!!!

K'il est con ce kain alors

La solitude est le nid des pensées.

Soit comme un loup blessé qui se tait pour mourir, et qui mord le couteau, de sa gueule qui saigne.





Accueil | Quiz Invisibles | Quiz Visuels | Quiz Textes | Forums | Comparateur | Conditions Générales d'Utilisation

Sauf où cela est expressément indiqué, tous les produits, logos, images et visuels publiés sur le site sont la propriété de leur(s) marque(s) respectives(s), des éditeurs vidéo ou de leurs ayant-droit.