Utilisateur
Mot de passe
> Mot de passe perdu

Contenant


7 messages dans le topic



Tous les forums > Jeux Vidéo > Metal Gear Solid 4 [PS3]
Sujet : Metal Gear Solid 4 [PS3]
AuteurSilence
SujetMetal Gear Solid 4 [PS3]
QuestionMGS4 pour vous?



Vous devez être connecté pour participer aux sondages.
Membre depuis le
22 janv. 2006
192 messages
Le ven. 19 sept. 2008 à 15:42

Metal Gear Solid 4 donne une fin à cette série qui a débuté il y a 20ans sur MSX. Depuis les années 90 elle fait rêver bien des fans de cinéma et jeux vidéo sur le support PlayStation (les deux versions MSX sont dispos avec MGS3 pour ceux qui veulent les découvrir).

MGS4 c'est un peu le dernier souffle d'une race de jeu qui se fait de plus en plus rare à l'heure actuelle avec des jeux casuals ou tourné vers le Online. Alors je sais que bcp sur ce forum ont vécu de belle chose en compagnie de Snake, un conseil faite ce MGS4 l'expérience pour les vieux joueurs est très fortes. Bcp de souvenir nous revienne...

Document attaché :

mgs4-cov-art-announced.JPG




Membre depuis le
14 août 2004
1360 messages
Le sam. 20 sept. 2008 à 19:19

Depuis le temps qu'on l'attendait voici enfin le dernier volet de la saga MGS.
Ca fait mal de se dire qu'on ne reverra plus Solid Snake, mais il faut bien une fin à tout. Du coup, on prend un plaisir fou à se retrouver dans la peau de ce vieux serpent, mais qui vend toujours aussi chèrement sa peau.
Il faut dire que chez Konami ils ont sorti l'artillerie lourde (au sens propre comme au figuré). D'une part parce qu'au bout de quelques minutes de jeu, on a le choix entre pas mal d'armes assez dévastatrices, mais surtout parce que les graphismes sont de toutes beauté, les animations nickel et parce que le gameplay a été largement amélioré !

Tout d'abord graphismes et animations.
Niveau de détail très élevé, graphismes léchés (on notera un petit problème d'aliasing dans certaines cinématiques sur les télé HD, mais sinon rien à redire), les animations des persos sont quasiment parfaites, le rendu des visages est à couper le souffle...

Ensuite, un maître-mot : immersion.
Dès la cinématique d'intro, on est dedans.
Sans rien révéler le système d'alternance cinématique / phase de gameplay est très bien trouvé pour cette intro.
Les comportements de Snake évoluent en fonction du stress. Du coup, il faut faire attention car c'est pas la peine d'essayer de se taper un sprint de 200 mètres au milieu des tirs ennemis pour ensuite tenter un tir de sniper : vous risquez de voir votre capacité à viser très réduite.
Les phases d'action sont ultra prenantes, avec des combats, des explosions tout autour : c'est excellent !
Si vous possédez une DS3, vous pourrez vous rendre compte que l'équipe chargeait des vibrations a fait un boulot fabuleux. On se prendrait limite pour Snake, puisqu'on ressent tout comme lui : le coups subis sont ressentis, l'arrivée d'hélicos ou autres engins est fidèlement retranscrite, et vers la fin pour les moments cruciaux du jeu, on est complètement dans le perso mais je n'en dit pas plus... :)

Le gameplay.
Là encore, comme je le disais, on s'y croirait.
De nombreux mouvements ont été ajoutés à la panoplie de Snake, notamment le fait de pouvoir se retourner sur le dos une fois allongé, et de pouvoir faire des roulades latérales une fois sur le dos.
Ca peut se révéler très utile...
L'intégration de la détection de mouvement est nickel. J'avais peur de me retrouver avec des phases de jeu dépendant de ce système, mais en fait on ne s'en sert que comme d'un confort : réinitialiser l'octocamo, entrouvir les containers, etc...

Les cinématiques, aïe aïe aïe les cinématiques !!!
Les fans de la série le savent : le plus important dans les MGS c'est le scenario.
Une fois encore maître Kojima nous a pondu un petit chef d'oeuvre.
Jusqu'au bout, on est tenu en haleine, jusqu'au bout on a des suprises...
Les cinématiques sont super-belles (aaaah la fin de l'acte 3...), le système de flash-back montrant des images des anciens jeux est super bien trouvé et intégré.

Seul petit regret, parfois on se dit qu'on a passé plus de temps à regarder les cinématiques qu'à jouer. (notamment pour l'acte 3, mais la cinématique étant tellement belle que ça en vaut la peine).
Menfin, ça ne m'aura pas empêcher de le refaire 3 fois de suite :)

Au final, un des meilleurs opus de la série. Je pense que je le mets à égalité avec le 3 qui possédait des persos tellement charismatiques qu'il aurait fallu un jeu parfait pour le détrôner.
Et on en est pas loin... C'est vraiment le ratio cinématique/gameplay qui m'a un peu laissé sur ma faim, mais c'est compensé par d'autres séquences tellement fabuleuses...

Bref, le point final rêvé pour cette saga.

I hurt myself today, to see if I still feel. I focus on the pain, the only thing that's real. [Johnny Cash - Hurt]


Membre depuis le
22 janv. 2006
192 messages
Le dim. 21 sept. 2008 à 00:41

Ouai pas mal de cinématique mais putain le final qui donne une nouvelle dimention à la totalité des autres épisodes. Certains personnages tu les vois plus comme avant.
Ce jeu est rempli de scène culte ingame comme en cinématique.
Le gros point fort c'est la grande liberté d'approche dans les combats. Pouvoir finir le jeu sans tuer aucun garde c'est vraiment fort (et tu ne débloque le titre de big boss qu'en jouant comme ça, en infiltration).


Membre depuis le
14 août 2004
1360 messages
Le dim. 21 sept. 2008 à 13:15

Le final est tout simplement cultissime...
C'est ultra-émouvant (pour la dernière phase ingame !!!), et les explications retournent toutes tes certitudes.

C'est clair que déjà, tu peux refaire le jeu au moins 2 fois : une fois en totale infiltration, et une fois en y allant comme un bourrin, histoire de choper le combat high (pour ça, faut tirer une 100aine de cartouches d'affilée pendant une phase de combat ^^)

Par contre, là je suis justement en train de le refaire pour essayer de faire 0 kills, 0 rations, 0 alerts, mais p****n l'acte 3 il est infernal !
Impossible de le passer pour l'instant sans tuer des gars ou prendre une ration.
Je galère...



I hurt myself today, to see if I still feel. I focus on the pain, the only thing that's real. [Johnny Cash - Hurt]


Membre depuis le
29 sept. 2008
6 messages
Le mar. 30 sept. 2008 à 12:35

Un véritable chef-d'oeuvre, émouvant et bien mené.Une fin digne de la saga.

Peut-être un peu trop ouvert et accessible, le 1er bourrin venu peut le finir en tirant sur tout ce qui bouge...Mais à part ça, du tout bon.

-Tu crois en Dieu?
-C'est moi, Dieu.Et toi aussi.T'es un dieu quand tu contrôles ton destin.
-Et les choses qui nous échappent?On ne peut pas tout contrôler...
-Bien sûr que si.


Membre depuis le
23 oct. 2003
3309 messages
Le mar. 30 sept. 2008 à 20:40

arf... j'en ai marre... Cette fois-ci impossible de changer la manette de port pour tuer Psychomantis. Quelqu'un à une solution ?

Give me the dvd you punk mother fucker



Membre depuis le
14 août 2004
1360 messages
Le mar. 30 sept. 2008 à 23:01

Vise la marionnette de Psycho Mantis (la orange, pas la bleue qui est celle de The Sorrow).
Après 2 ou 3 cinématiques, Praying Mantis lachera la marionnette.
Tu la récupères, et tu tires sur Mantys avec. Si tu la touches, tu n'as plus qu'à secouer ta manette pour la balancer dans tous les sens et la vaincre...

Et là, t'auras droit de voir une cinématique clin d'oeil au premier opus.

Pareil, truc marrant, si tu essaies de changer le numéro de la manette (comme dans le 1), tu auras droit à un conversation codec spéciale avec Otacon. :)

PS : n'oublie pas de te faire une injection avec la seringue pour te défaire des liens qui t'enchaînent à chaque fois que Mantys te touche avec la "boule de feu" orange)


I hurt myself today, to see if I still feel. I focus on the pain, the only thing that's real. [Johnny Cash - Hurt]





Accueil | Quiz Invisibles | Quiz Visuels | Quiz Textes | Forums | Comparateur | Conditions Générales d'Utilisation

Sauf où cela est expressément indiqué, tous les produits, logos, images et visuels publiés sur le site sont la propriété de leur(s) marque(s) respectives(s), des éditeurs vidéo ou de leurs ayant-droit.