Utilisateur
Mot de passe
> Mot de passe perdu

Contenant


22 messages dans le topic



Tous les forums > Films > doom au cinéma
Sujet : doom au cinéma
Membre depuis le
23 oct. 2003
3309 messages
Le mer. 6 oct. 2004 à 20:18

Au détour d'une page du magazine Score, voici ce que j'ai lu :
" Doom, adaptation du violentissime jeux vidéo Doom 3, est en route. Bonne nouvelle on pourrait y retrouver The Rock et Karl Urban ( La mort dans la peau ). Pas de réjouissances, c'est Andrzej Bartkowiak qui réalise ( Romeo doit mourir, Hors limite... que des chef d'oeuvre quoi... )"

On verra bien ce que cela va donner


Prends cette monnaie que tu pensais donner pour ta paroisse et va t'acheter des fringues. Fais toi belle, trouve toi un mec ou alors une femme avec qui tu va rester un petit moment.



Membre depuis le
8 mars 2004
558 messages
Le mer. 6 oct. 2004 à 23:36

Le principe même d'une adaptation d'un jeu vidéo fait peur, lorsqu'on a vu Tomb Raider, Street Fighter, ou Mario Bros...

Quant à celui de Doom, je n'en vois franchement pas l'intérêt: la trame du jeu lui-même est un condensé de tout plein de clichés du cinéma fantastique, et retransposer ça dans son référentiel d'origine ne peut que donner des aberrations, comme une n-ième génération de copie VHS, ou des dégénérations de clonage...

Ceci dit, c'est quand même une pointure qui réalise, ça pourra quand même être amusant!

Mais bon, moi, j'dis ça, j'dis rien, hein...


Membre depuis le
4 nov. 2003
2049 messages
Le jeu. 7 oct. 2004 à 13:15

Doom... Jeux culte. Le scénario de doom? Il n'y en as pas. On sait juste qu'on est attaqué par des ordes de monstres puis voilà tout. Doom3 ne dévoilait pas plus. Scénario d'une simplicité absolut. Mais pourquoi doom est t'il donc un jeux si extraordinaire?
Déjà l'ambiance. Le 1er doom (surtout sur PSX avec ds musique sur suport cd) était monstrueux a l'époque et même maintenant. Une violence facinante, une ambiance qui pousse le joueur a la folie. Imaginer vous vous balader dans un couloir sombre, puis soudain les mur ce rabaisse et une 100aine de monstre vous saute dessus. On devenait parano au moindre bruit. Doom possède une ambiance extrême rempli de coup de fusil dans la tronche des cocodémon et Marins zombie, de latage de tronçoneuse de masse, de cris, de litre de sang qui coule, de cadavre par millier etc... Les 1er doom était des jeux extrême donc.

Doom3 ce positione plus dans la ligné des films d'horreur. Mais il s'en démarque par un scénario totalement absent (et c ça la qualité du jeux). On débarque on nous dis de retrouver un gars puis basta. Le héros on en apprend rien (normal c'est vous donc qui mieux que vous peux vour conaitre). Donc on avance et on finiras par tomber dans un univers très sombres. La violence gratuite des premier doom a disparus, mais la mise en scène des apparition des monstres sont mise en scène par des maitres de l'horreur. Leur animation a été travailler par des personne du projet Shrek (rien que ça) et ça se voit a l'écran. Dans doom3 on se sent petit. Je veux dire aucun film au monde ne m'as fait ressentir ça, me sentir minable, une pauvre crote. Une scène marque dans doom3. Lorsqu'on se retrouve face a un portail du style Stargate. Et qu'un homme sort en criant. Jusque là tout vas bien, mais une imence (mais je dis bien IMENCE!!) créature sort du portail. Alors là je peux vous dire que les graphismes sont tellement realiste, les effet d'ombre tellement impressionante, les texture de la peau etc... et le monstre de 3d s'avance vers vous. Déjà on panique, car on est dans une petite salle. Mais voilà que derrière suis un autre monstre aussi imence. Là on tramble, et si on joue en nigthmare on cris de peur!!!
Doom a tjrs été un jeux simple, mais ça simplicité fait justement que la terreur en est plus grande car les extrême du jeux sont celle que le cinema ce refuse d'explorer.

Donc si le film respecte cette volonté du gratuit, de montrez sans expliquer, de ne donner aucune cause, aucun pk a cet étalage de violence et brutalité, on risque de prendre l'une des plus grosse claque cinématographique dans la gueule... mais le film ne sera pas comme ça étant donner que sur des sites de jeux il dise que les scénariste veulent expliquer le pk du comment les monstre sont là, et je pense pas que la puissance brutale du jeux soit mise a l'écran pour ne pas choquer vos tête bien pensente.



C'est cela l'amour, tout donner, tout sacrifier sans espoir de retour.


Membre depuis le
8 mars 2004
558 messages
Le sam. 9 oct. 2004 à 02:44

De belles intentions, tout ça... et en effet ça pourrait donner un super bon film si on respectait ce dont tu parles.
Mais... il y a une malédiction qui plane au-dessus des films adaptés de jeux vidéos, sûrement une espèce de monstre sombre et gigantesque qui surgit du portail béant de l'imagination des producteurs!

Mais bon, moi, j'dis ça, j'dis rien, hein...


Membre depuis le
21 nov. 2003
3555 messages
Le sam. 9 oct. 2004 à 05:49

Viens Kain on va faire notre propre adaptation. Un type, des monstres, et des munitions. Basta.



"So my advice is, have no interest in furthering your career and just follow your heart. Make the films you really care about. I mean, that's the only way you'll really be happy anyway." (Terry Gilliam)

"Pourquoi réaliser une oeuvre alors qu'il est si beau de seulement la rêver ?"
(Pier Paolo Pasolini)




Mes films préférés

Mon site: filmsburlesques

Document attaché :

sans titre.jpg




Membre depuis le
4 nov. 2003
2049 messages
Le sam. 9 oct. 2004 à 10:46

héhé kabukiman (en forme comme tjrs)

Sinons y a autre chose que les scénariste doivent respecter: Dans l'univers de doom il n'y a pas de femme. Que des hommes. Le héros principal reste pratiquement toujours seul. Donc le film doit traiter visuelement aussi cette solitude. D'ailleur dans doom3 le héros ne parle jamais même quand il est accompagner au début du jeux par ses collègue marins. Sont visage et assez froid et peu expréssif (sauf a la fin du jeux et ça choque le pk!! je n'en dis pas plus).
Les personnages soncondaire dans doom3 on une importance mais on ne les voit pratiquement pas a l'écran (dans le genre matrix reloaded). Notament le professeur qui serait possédé par le mal.

Mais le film vous allez voir qu'on verras obligé une femme (qui accompagnera le héros), y auras un groupe de marins (qui mourons dans le style des film de merde d'horreur du moment), les scène gore serons realiser du style le remake de zombi (plan rapide et clipé) alors que le jeux dans ses cut scène prend le temps de montrez des cadavre téxturé a la mort de dieux.
Le personnages du proffesseur dans le film sur des kilomètre de dialogue nous expliquera pk les démons tue les humains puisque les chose vilaine au ciné faut tjrs donner une cause ou un pk. Et bien l'expliquer pour que ça choque pas les gens.


C'est cela l'amour, tout donner, tout sacrifier sans espoir de retour.


Rey
Membre depuis le
14 févr. 2004
15 messages
Le lun. 6 déc. 2004 à 11:38

New (info NoFrag)

DOOM : le film qui n'en porte que le nom
Dark Horizons a pu aller voir le tournage du film DOOM en Pologne. Et ça fait peur : le film raconte l'histoire d'une escouade de space marines (habillés comme des SWAT) téléportés sur une base secrète d'une planète inconnue et ravagée par un dangereux virus qui transforme tout le monde en gros monstre.

Même si les monstres devraient ressembler à ceux de DOOM 3 (on nous annonce la venue de Pinky, un ancien handicapé moteur sur chaise roulante devenu monstre professionnel pour gagner sa croute), ça ne ressemble pas beaucoup à DOOM, tout ça. Enfin, le film, qui sort l'été prochain, devrait tout de même contenir la tronçonneuse et des séquences de shoot filmées en vue subjective. Bon, ça va être n'importe quoi.

Le coup du virus et l'assimilation aux monstres fait forcément penser à RESIDENT EVIL...pfff....Les majors du cinéma font une sacré belle erreur en baclant à ce point les licences des jeux qui ont obtenus un succès d'estime. Mais au bout du compte est ce bénéfique pour eux, dans le sens ou le jeu duquel ce film est l'adaptation sera probablement de meilleure qualité, plus immersif en matière d'ambiance et véritablement bien produit avec un scénario (concernant DOOM3) qui est assez surprenant pour un type d'univers assez bourrin. Le public n'est pas dupe entre un film de série B, mièvre adaptation au scénario tenant sur une corde à linge et un jeu interactif avec un univers bien prenant, les majors du cinéma précipitent la chute de ce qui est censé leur rapporter des millions de dollars. Le jeu video s'inspire du cinéma pour nous proposer le meilleur et l'exemple du jeu video basé sur la licence de RIDDICK est encourageant...là c'est vraiment affligeant...pas d'enfer, pas de mars.....une escouade de marine alors que le principe de DOOM devait être du 1 contre tous....
J'ai bien rigolé avec le combat à la street fighter ALICE versus NEMESIS, là je sens que je vais rire jaune...


Message édité le 06/12/2004 à 11:41:14


Membre depuis le
14 déc. 2004
49 messages
Le mer. 15 déc. 2004 à 10:10

Alors que les adaptations de film en jeux video sont de plus en plus de haute qualité (Riddick, Le seigneur des annaux, Harry potter etc...), le cinema lui, comme toujours, fait le ridicule dans les adaptation de jeux video en film.

Le scénariste du film Doom s'excuse...
En réponse aux réactions plutôt hostiles de la communauté vis à vis de l'adaptation de Doom au cinéma, le scénariste a rédigé une lettre ouverte dans laquelle il explique que ce n'est pas seulement sa faute si le film est si peu fidèle au jeu vidéo.

Si quelqu'un pouvait nous traduire la lettre qui se trouve ici merci:
http://www.homelanfed.com/index.php?id=28042


Membre depuis le
23 oct. 2003
3309 messages
Le mer. 15 déc. 2004 à 13:10

Dani Filth a écrit :


Le scénariste du film Doom s'excuse...
En réponse aux réactions plutôt hostiles de la communauté vis à vis de l'adaptation de Doom au cinéma, le scénariste a rédigé une lettre ouverte dans laquelle il explique que ce n'est pas seulement sa faute si le film est si peu fidèle au jeu vidéo.



Moi je vais ecrire une lettre pour qu'on m'excuse de pas avoir été faire les courses chez champion hier soir... et puis quoi encore !!! Si il a ecrit un scenar daubesque, il faut qu'il assume pleinement...

Prends cette monnaie que tu pensais donner pour ta paroisse et va t'acheter des fringues. Fais toi belle, trouve toi un mec ou alors une femme avec qui tu va rester un petit moment.



Membre depuis le
21 nov. 2003
3555 messages
Le mer. 15 déc. 2004 à 19:33

..


Document attaché :

dum.jpg




Membre depuis le
14 déc. 2004
49 messages
Le ven. 17 déc. 2004 à 10:15

Ton dessins kabukiman se raproche plus de SeriousSam que de DOOM III .

Sinons voilà le genre d'horreur que tout fan du jeux aimerais retrouvez dans le film:



Dans doom3 (les même mais en qualité de fou):




Membre depuis le
23 oct. 2003
3309 messages
Le mar. 8 mars 2005 à 10:09

The Rock a recemment annoncé sur une chaîne de télé américaine que le tournage du film DOOM the movie était terminé. Andrzej Bartkowiak (Romeo Must Die) doit maintenant fignoler sa bobine pour la sortie cet été.


Prends cette monnaie que tu pensais donner pour ta paroisse et va t'acheter des fringues. Fais toi belle, trouve toi un mec ou alors une femme avec qui tu va rester un petit moment.



Membre depuis le
17 avr. 2004
2771 messages
Le mer. 9 mars 2005 à 17:39

la première image du film:

                                           
The Future is History
-Remember man - As you pass by - As you are now - So once was I - As i am now - So will you be - Remember man Eternity.

Document attaché :

doom030905.jpg




Membre depuis le
29 mars 2003
7100 messages
Le mar. 23 août 2005 à 22:26

Une bande-annonce est disponible par là... Pu**in, j'ai envie de gerber

Dame un beso
Quiero estar contigo
Dame un beso
La rumba esta buena
Quiero dormir contigo
Ahora si


Membre depuis le
5 juil. 2005
1204 messages
Le mer. 23 nov. 2005 à 23:41

Verdict: Nul nul nul.






Accueil | Quiz Invisibles | Quiz Visuels | Quiz Textes | Forums | Comparateur | Conditions Générales d'Utilisation

Sauf où cela est expressément indiqué, tous les produits, logos, images et visuels publiés sur le site sont la propriété de leur(s) marque(s) respectives(s), des éditeurs vidéo ou de leurs ayant-droit.