Utilisateur
Mot de passe
> Mot de passe perdu

Profil de Montillot


Membre depuis le lundi 8 mars 2004
Dernière visite le mercredi 1 février 2006
Email
Nombre de messages dans les forums 558

Avatar


Messages dans les forums


Membre depuis le
8 mars 2004
558 messages
Le jeu. 11 mars 2004 à 01:49

dhokko a écrit :
Superman a écrit :
Moi j'aimerais bien qu'on m'explique Les 30 dernières minutes de 2001 l'odyssée de l'espace



tiens, moa-ossi.



J'ai envie de te répondre à toi, parce que t'as pas aimé Kill Bill non plus...

Alors en gros, voilà UNE interprétation, plus ou moins intello, plus ou moins fidèle au film, plus ou moins calquée sur une des rares interviews que sieur Kubrick a accordée:

Le monolithe apporte "l'évolution". Il a transformé les singes en hommes, leur a donné l'intelligence, etc...

Bowman prend son piti vaisseau pour aller vers le plus gros monolithe qu'ils ont trouvé vers Jupiter, et refait donc le même genre de parcours que les singes au début: une évolution.
Et donc il revoit ce qu'il est, voit à toute vitesse ce qu'il sera (en fait il le devient vraiment, c'est juste que c'est trop "rapide")... puis renaît en HOMME NOUVEAU (le bébé qui flotte).
A la fin du bouquin, c'est assez clair: il s'appelle l'enfant des étoiles. C'est un surhomme, l'étape suivante dans l'évolution de l'espèce, l'aube d'une nouvelle ère.

Et c'est bien sûr conforté par la (fameuse) musique "Ainsi parlait Zarathoustra" de Strauss (Richard), adaptation musicale de l'oeuvre de Nietzche, dans laquelle le philosophe peignait le portrait du surhomme qui redescend de la montagne où il a vécu en hermite pendant des années , et où il a VU DIEU !!!!! waaaaaa

Ca reste une critique de la prétention humaine (c'est dans Nietzche, d'ailleurs). L'homme CROIT avoir trouvé dans la science le secret de son évolution, de sa suprématie... alors qu'en fait il fait que de se taper dessus avec, comme les singes avec l'os, le premier outil.


Est-ce une réponse assez satisfaisante?

Message édité le 05/01/2005 à 15:14:45


Membre depuis le
8 mars 2004
558 messages
Le jeu. 11 mars 2004 à 01:28

Pas trop d'accord pour Terminator 3.
C'était pas trop mal pour un film d'action d'aujourd'hui. Au moins ils sont pas tombés dans le piège de faire du Matrix. Non ils ont gardé la recette: c'est des gros bourrins, ils se cognent dessus juste pour se détruire, se relèvent sans sourciller, traversent des murs, ressuscitent, cognent encore, mais PUTAIN CA FAIT DU BIEN!!!
Du bon Terminator, quoi...
(sauf la méchante, elle est vraiment à chier comme perso)

Bon, et évidemment, je vous demanderai de pas déconner avec Kubrick. Ce gars était un génie, qui peut ne pas plaire (c'est vrai que Shining fait plus vraiment peur, que Orange Mécanique paraît plus si violent, que Eyes Wide Shut a été mal vendu, et donc mal perçu, etc...). Mais il est resté un génie jusqu'au bout, et il est un des seuls réalisateurs à avoir atteint un certain degré de perfection, à avoir ratissé large dans les possibilités qu'offraient le cinéma, autant dans la technique que dans la mise en scène, et à avoir un vrai style puissant et novateur. Il était en avance sur tout le monde.

Il peut ne pas plaire.

Tout comme on peut ne pas adhérer à la théorie de la relativité...

(bon je mélange un peu tout, mais ça rendait bien à la fin)


Membre depuis le
8 mars 2004
558 messages
Le jeu. 11 mars 2004 à 01:15

ahem...
Personne ici n'est capable de dire du mal du pauvre Tim?
Bon, ok, je m'y colle. (c'est pas drôle mais bon, faut bien que quelqu'un le fasse...;-))

Tout d'abord, ne dites pas trop de bien de la photo (cf Klo). Ici, notre Rousselot national ne fera qu'illuminer tout le décor comme il peut, en rajoutant de temps en temps quelques effets de diffus en post-production comme dans la scène sous l'eau. C'est pas la joie.
Ceci dit, il n'y a qu'à regarder son travail sur "La planète des singes", et on comprend un peu mieux... faut pas déconcerter le spectateur américain moyen, donc on va faire au plus classique: éclairage trois points pour les gros plans, et on inonde le décor pour le reste... franchement dommage.

Pour ce qui est de la mise en scène... ben elle est où? Encore une fois Timmy a su faire beaucoup mieux (encore que). De toute façon la majeure partie de ses films sont des films de chefs décorateurs et de costumiers. Alors moi je vais pas au cinéma pour voir un catalogue de la Redoute, où les idées Leroy Merlin sur TF1. ;-)
La mise en scène est, là aussi, on ne peut plus classique, sans audace, sans style, et avec les violons en plus...

En fait tout ce qu'il y a de bien dedans, c'est l'interprétation des acteurs (oui, bon, j'adore Ewan Mcgregor, pas vous?) et les histoires assez poétiques et jolies à écouter.
Car il n'y a rien de FILMIQUE, voyons!
Vous qui êtes tous fans de Timmy, vous devriez lire son recueil "La triste fin du petit enfant huître". C'est plein de petites histoires à la con, ou plutôt une gallerie de personnages assez bien trouvés et illustrés par la main de l'auteur. C'est poétique, touchant, joli... je pense que la plupart de ses films se résument un peu à ça. De jolis livres de contes qui devraient rester en l'état.

(enfin, exception faite pour "Ed Wood", ou même "Batman", qui fonctionnent assez bien... je suis fan, vous inquiétez pas!)

Enfin bon, voilà mon avis un peu déçu du dernier film de notre cher Tim Burton qu'on aime tous.





Accueil | Quiz Invisibles | Quiz Visuels | Quiz Textes | Forums | Comparateur | Conditions Générales d'Utilisation

Sauf où cela est expressément indiqué, tous les produits, logos, images et visuels publiés sur le site sont la propriété de leur(s) marque(s) respectives(s), des éditeurs vidéo ou de leurs ayant-droit.