Utilisateur
Mot de passe
> Mot de passe perdu

Profil de Valmens


Membre depuis le samedi 1 mai 2004
Dernière visite le mardi 28 mars 2017
Email
Nombre de messages dans les forums 2241

Avatar


Messages dans les forums


Membre depuis le
1 mai 2004
2241 messages
Le jeu. 16 avr. 2009 à 12:45

OSS 117 : Rio ne répond plus.
8/10

Qu'il est complexe et risqué de faire une suite à un film ayant une aura telle que 0SS117 premier du nom. Complex, risqué, mais inévitable. Une chose était sur dés le début, tout a été fait pour le mieux: Halin est resté au scenarion, hazavanisus à la réal et dujardin, inévitable, incontournable. Et le moins qu'on puisse dire en sortant de la salle c'est que c'est réussi. Evitant habillement l'écueil de la simple reprise des gags du premiers (tous les gags de cet épisode lui son propre, parfois on le regrette presque, en effet, isi, pas de présence de "j'aime les grands panorama" et autres répliques cultes) sans pour autant s'éloigner sur personnage et du ton. on va plus loin, c'est plus direct dans l'humour, plus gra, plus franchouillard, plus critique, plus borderline, plus surprenant, plus ridicule. C'est drole, trés drole, Dujardin donne vie à un scenario faisant le grand écart entre humour lourdingue et fin décalage. les situations sont toujours aussi étonnante, et l'intrigue absurde. on rit à gorge déployé dés la première vision là où le premier ne faisait que sourire, là où lui fallaiut 4 ou 5 visionnage pour devenir hilarant. Cet épisode tiendra-t-il le coup des visionnages? C'est la seule question qui persiste.

cliquer ci-dessous pour accéder au site.



Membre depuis le
1 mai 2004
2241 messages
Le mar. 7 avr. 2009 à 10:43

kikafars a écrit :
SuperBenj a écrit :
Ca !!! .

Qui qui est intéressé ?


Moi, moi, moi !!!!

(mais j'peux pas, ce ouikaine... )



le bad je suis déjà pris ce soir là (représentation de Hedwig and the Angry Inch sur scène!) mais punaise, ça donne envie, l'un des films les plus culte de tous les temps. juste une question, ce film n'ayant été "légalé que durant un mois (pour son anniveraire, la warner avait offert les droits de ses films à canal plus pour 1 mois) comment ils ont fait pour avoir le droit de le diffuser au centre george pompidou?

cliquer ci-dessous pour accéder au site.



Membre depuis le
1 mai 2004
2241 messages
Le lun. 6 avr. 2009 à 11:17

Gran Torino
8/10

Clint eastwood a un talent incontestable: celui de ne pas s'embêter avec les détails, avec l'inutile, avec le superflux, de ce fait, ses films sont puissants et directs, son propos, quel qu'il soit trouve son auditoire. c'est un talent énorme dont il fait une fois de plus preuve dans son dernier film, qui semble un retour à son style des années 90 (photographie simple, histoire ordinaire, étude de la société). Son film est un cri de desespoir, le cri d'un homme qui croit en une société, en des principes, en des valeurs, d'un véritable patriote, le cri de clint. sa critique de la société moderne est tellement directe qu'elle semble une prise de risque dans certaine scène, mais c'est aussi un message d'amour, plein de légerté et d'humour, bref un bon film. chaque personnage est écrit avec soin, joué sans esbrouffe. ON retrouve des thèmes cher au réalisateur: la religion, la jeunesse en perte de repère, la justice, la perte de valeur, la famille...chaqun de ces sujet étant traité avec sa sensibilité propre, sans discour tout fait, sans langue de bois, sans démagogie.

cliquer ci-dessous pour accéder au site.



Membre depuis le
1 mai 2004
2241 messages
Le jeu. 2 avr. 2009 à 10:01

Résumé assez succin mais tellement sincère. Merci Silence.

Pour ma part, j'ai aussi été impressionné par cette adaptation, parce que c'est de loin le block buster le plus osé de l'année. D'une part l'histoire est fidèle à l'original, ce qui veut dire un récit purement nihiliste, des personnage trés ambigus (on se prend même d'affection pour un facho, c'est dire) et un constat de la société froid et réaliste. C'est aussi trés osé d'un point de vue graphique, le film baigne ouvertement dans un univers allant du kistch au sale, en fonction de ses personnage, l'opposé des habituels films de super héros. Ceci est un ovni, qui ne peut pas plaire à tout le monde, c'est un film osé et réussi, comme on en voit rarement.

cliquer ci-dessous pour accéder au site.



Membre depuis le
1 mai 2004
2241 messages
Le mer. 1 avr. 2009 à 10:33

Southland Tales

Bon, j'avoue j'ai un peu été dépassé par le film, autant par son histoire (beaucoup trop de personnages et d'ambition je trouve) que par son esthétique (parfois il va un peu loin). c'est moi ou c'est la même histoire que Donnie Darko mélangée à la 3ème guerre mondiale et à quelque chose à la lynch?

cliquer ci-dessous pour accéder au site.



Membre depuis le
1 mai 2004
2241 messages
Le lun. 30 mars 2009 à 09:54

Kevlar a écrit :
Vite fait :

Watchmen
Ca fait longtemps que je n’avais pas dit “Waoouh!” en sortant du cinéma. J’ai l’impression que c’est un peu la claque que j’aurais du ressentir avec The Dark Knight. Du comics ne reste quasiment que l’essentiel, autrement dit une base méga solide, car pensée avec brio par Moore et Gibbons. Et en plus de ca, il faut ajouter un visuel magnifique loin de l’horreur originelle (le comics est quand même très laid). Du coup, c’est du très très bon. Curieux et impatient de voir la version longue.
9/10




Perso, je crois que les graphismes originels du Comics étaient vouluent, pour donner un aspect crue et réaliste à l'histoire, loin de la grandioloquence graphique de certains confrères.

cliquer ci-dessous pour accéder au site.



Membre depuis le
1 mai 2004
2241 messages
Le jeu. 26 mars 2009 à 10:24

kalkaoual a écrit :
Valmens a écrit :
ici, le récit prend place en une semaine, ce qui rend la scène final un peu extrème quant à ce détail.


En fait, le film est inspiré d'une vraie expérience d'une semaine qui a eu lieu dans un lycée américain en 1967, nommée "la troisième vague"

Plus de détail



Je suis au courant, mais tel que c'est exposé dans le film ça manque de crédibilité, le prof n'est à la base pas assez respecté et charismatique je trouve.

cliquer ci-dessous pour accéder au site.



Membre depuis le
1 mai 2004
2241 messages
Le mer. 25 mars 2009 à 18:26

La Vague
7/10

Un prof de lycée allemand un peu anar qui se retrouve à faire un cours sur l'autocrtie, sujet qui le soule profondément. du coup, plutot que de faire un cours théorique, il propose aux élèves de faire la pratique, de créer un autocratie de toute pièce pour mieux comprendre son développement. ils l'appellent la vague.
Le film est trés démonstratif, voir caricatural, si bien qu'on peine à croire en la mécanique beaucoup trop efficace de l'intrigue. ici, le récit prend place en une semaine, ce qui rend la scène final un peu extrème quant à ce détail. sinon, le film est intéressant, il montre tous les tenants et les aboutissants de la création d'une communauté, son pouvoir et ses limites. l'acteur principal est charismatique et vif, les élèves sont un peu caricaturaux aussi, mais dans l'ensemble, on reste accroché au récit, sans pour autant être surpris. on pense beaucoup à Fight Club là où on aurait du penser au cercle des poètes disparus.

cliquer ci-dessous pour accéder au site.



Membre depuis le
1 mai 2004
2241 messages
Le mer. 25 mars 2009 à 18:21

SuperBenj a écrit :
Southland Tales aussi

Et non pas de Director's Cut...



D'aprés le réalisateur, ce n'est pas la director's cut, mais c'est une version qu'il approuve totalement. la director's cut n'est pas encore finie, il manquerait des éléments importants, comme des effets speciaux, la rendant non diffusable pour le moment.

cliquer ci-dessous pour accéder au site.



Membre depuis le
1 mai 2004
2241 messages
Le mar. 24 mars 2009 à 17:06

harlemshogun a écrit :
Superman a écrit :
harlemshogun a écrit :
.
Ce film n'a pas connu un gros succés à ça sortie.
les films cultes par excellences sont Star Wars



Star wars a quand meme connu un énorme succes à sa sortie. Donc ça contredit un peu ta définition. Sinon pour le reste je suis d'accord

Non ça contredit pas parce que j'ai aussi écrit : "Par contre il n'y a pas besoin que tous ces aspects existent pour qualifier un film de culte. Tout dépend de l'importance que revet plusieurs des aspects pour le film en question." C'est sur le premier et surtout 4ème point que Star wars ce place comme film culte.




Un film culte ça ne répond pas à des critères, faut arraêter de tout classifier, un film culte c'est purement subjectif, c'est un film auquel on voue un culte, c'est à dire qu'on lui attribue d'autre qualités, d'autres pouvoirs que ceux habituels des films. de ce fait, un film culte peut être une sombre bouze, un bloc buster, un film d'auteur...tout et rien.
personnellement, un film culte est un film dont je peux extraire les réplique dans la vie quotidienne, c'est un fragment de ma pop culture.

cliquer ci-dessous pour accéder au site.



Membre depuis le
1 mai 2004
2241 messages
Le lun. 23 mars 2009 à 18:31

C'est bête, j'étais lillois jusqu'à l'an dernier...

Bon, c'est la fin de mois, donc je vous propose plutôt un truc début avril, je suis assez OP point de vue dates.

cliquer ci-dessous pour accéder au site.



Membre depuis le
1 mai 2004
2241 messages
Le jeu. 19 mars 2009 à 18:13

Bonjour les gens.
Je suis encore parisens pour 3 ou 4 mois et j'ai cru comprendre que certains d'entre vous l'étaient aussi. je ne sais pas si ça se fait, mais je serais bien partant pour qu'on se croise le temps d'un verre et de quelques disputes cinéma.
Je ne propose pas de rendez-vous, mais s'il y a des motivés, je le suis beaucoup. je connais un bar qui fait de la bonne bière belge, donc avis aux amateurs.

cliquer ci-dessous pour accéder au site.



Membre depuis le
1 mai 2004
2241 messages
Le jeu. 19 mars 2009 à 18:11

C'est la dure loi du web...
J'ai moi même été absent pendant plusieurs années, et à mon retour, le rythme avait clairement changé. mais les quelques réguliers qui font vivre le site suffisent à exciter mon intéret.
Je sais, ça sert à rien ce que je dis, mais bon, je le dis quand même.

cliquer ci-dessous pour accéder au site.



Membre depuis le
1 mai 2004
2241 messages
Le mar. 17 mars 2009 à 16:13

Bernie de Albert Dupontel s'en était pris plein la figure à sa sortie (alors qu'avec son enfermé dehors, beaucoup moins bon, tout le monde l'avait encencé comme pour se faire pardonner, aprés s'être aperçu sur le créateur que c'était un réalisateur de géni).

Dobermann aussi s'était gentillement fait esquiter.



cliquer ci-dessous pour accéder au site.



Membre depuis le
1 mai 2004
2241 messages
Le lun. 16 mars 2009 à 19:43

harlemshogun a écrit :
The Watchmen

Enfin on m'a dit c'est sombre et c'est le cas mais quant au propos alors là pardon mais le mec qui a écrit cette histoire il nous emmène pas loin dans la réflection en tout cas on tombe sur des sur-hommes censé être malin qui raisonnent comme des pots de chambres fêlés.


juste pour revenir là dessus, aucun des personnages n'est un sur homme. la plupart sont juste des personnes dont l'égo les a poussé à combattre le crime de façon masqué, sans s'occuper de la justice. ils ne sont pas plus malin que les autres, et c'est d'ailleurs l'i=un des propos du films: montrer les héros dans leurs bassesses et leurs faiblesses. seul doc manhattan est un sur homme, mais c'est plus un homme du tout, c'est un personnage sans conscience, sans humanité, qui s'éloigne peur à peu de toute forme de vie (dans la BD c'est encore plus flagrant).

cliquer ci-dessous pour accéder au site.






Accueil | Quiz Invisibles | Quiz Visuels | Quiz Textes | Forums | Comparateur | Conditions Générales d'Utilisation

Sauf où cela est expressément indiqué, tous les produits, logos, images et visuels publiés sur le site sont la propriété de leur(s) marque(s) respectives(s), des éditeurs vidéo ou de leurs ayant-droit.