Utilisateur
Mot de passe
> Mot de passe perdu

Profil de Valmens


Membre depuis le samedi 1 mai 2004
Dernière visite le mardi 28 mars 2017
Email
Nombre de messages dans les forums 2241

Avatar


Messages dans les forums


Membre depuis le
1 mai 2004
2241 messages
Le lun. 26 janv. 2009 à 17:47

kalkaoual a écrit :
Slumdog Millionaire 9/10

Question pour 0 €

Si Slumdog Millionaire est une réussite flagrante c'est grâce à...

A- La réalisation précise et réactive de Danny Boyle qui suit ses personnages sans endormir le spectateur, et fait vivre les scènes d'action sans perdre de vue ses personnages

B- Une adaptation juste d'un roman mélangeant habilement une histoire à l'eau de rose bollywoodienne et un regard sans concession sur les défauts de la société indienne (qui sont un peu nos défauts)

C- Des acteurs inconnus mais brillants du premier au dernier, qui transmettent bien l'ambivalence de pas mal de personnages

D- Tout ça à la fois



D, la réponse D

cliquer ci-dessous pour accéder au site.



Membre depuis le
1 mai 2004
2241 messages
Le lun. 26 janv. 2009 à 15:13

Choke

Adaptation du livre culte de Chuck Palahniuk, ce film n'a rien à voire avec Fight Club, il est important de se le dire en entrant dans la salle (si on a la chance d'habiter près de l'une des 10 bobines françaises...), au risque d'être déçu. En effet, si le livre comme le filme abordent des thème proches de ceux de l'oeuvre de Fincher, ils sont beaucoup plus tendre dans leur approche. D'ailleurs l'adaptation cinéma a presque un côté naïf, violemment teinté de cynisme.
Je ne sais pas si on peut parler de réussite au sens où, voulant à tout pris rendre ses personnages sympathiques et humains dans un temps trés réduits, le réalisateurs perds justement côté fond du panier, white trash, propre à l'auteur américain. Ainsi, dés les premières images, on s'attache à Victor, sex alcoolique, la quarantaine flamboyante, plein de charme, qui ère entre ses groupe de désintox, son boulot d'interprète historique et l'instut psychatrique où sa mère dort. Le point fort du film est justement là, la restitution parfaite de la situation des personnages tous, même s'ils apparaissent immédiatement sympathique, sont présenter avec leurs pathologies, leurs passé, leurs "crime de vie". Ceci est avant tout du à un casting exemplaire, avec en tête d'affiche qui, pour tout fan du livre, est de toutes évidence l'acteur parfait pour leur rôle, autant physiquement que dans son jeu. et quel Jeu. Sam a visiblement conscience qu'il joue beaucoup sa carrière sur ce film, et du fait il insuffle dans toutes ses scènes (c'est à dire quasiement tout le film) toute la dépression cynique que l'on trouvait sous la plume de Palahnuik. et puis il y a Anjelica Houston, parfaite une fois de plus, qui montre l'étendu de son talent en jouant le même personnage à deux âges différents sans que cela ne perturbe le spectateur.
Ajoutez à cela un BO trés bel, beaucoup d'humour et de second degrés (parfaite restitution de la plume de palahnuik de ce point de vue) et vous obtenez l'anti-comédie romantique absolue, un film à renger entre Buffalo'66 et la secrétaire dans sa DVDthèque.


8/10

cliquer ci-dessous pour accéder au site.



Membre depuis le
1 mai 2004
2241 messages
Le lun. 19 janv. 2009 à 10:36

Le bon La brute et le cinglé
8/10

Il sont forts ces coréens! Ce film, sorti de nul part, s'impose dés son arrivé comme l'un des meilleurs westerns. C'est drole, surprenant, plein de références, fidèle aux codes et traditions et avec un rythme délirant. ça enchaine les hommages au cinéma de tout genres, surtout au cinéma américain et ça n'oublie jamais son récit. je n'en dis pas plus, pikwik a déjà dit de trés belles choses sur ce film qui résument ma pensé. C'est un film fun, frais et généreux. Mention spécial au cinglé, que j'avais déjà adoré dans The Host et surtout Memories of murder.

Slumdog Millionnaire
9/10

Danny Boyle fait partie de ces rares réalisateurs qui touchent à tout avec un talent et un succés qui les transforment instantanément en référence dans un genre où ils sont novices. Petit meurtre entre amis est la comédie noire par excellence, Trainspotting est le meilleur film rock/ drogue que j'ai vu, 28 jours plus tard a changé le vidage du film de zombie tout en lui donnant un second souffle, sunshine est un idéal de beauté et d'intelligence en matière de SF et slumdog...bha slumdog c'est encore différent parce que si en le voyant on sait que c'est une référence immédiate, on a du mal à dire en quoi. c'est pas un drame c'est pas une comédie, c'est une histoire d'amour mais en même temps c'est pas ça du tout, c'est un film sur l'inde qui aurait pu se passer ailleurs...bref, on va dire que c'est le biopic d'un inconnu de 20 ans.
Ce qui choque à la vision de ce film c'est la réalisation. Danny Boyle se lâche complètement, chaque plan est parfait, bancal et coloré. chaque scène rythmée par une mise en scène ultra dynamique. La musique, dans les main de danny, devient un élément nqarratif à part entière, au même titre que la photographie. Son personnage principal, comme la plupart du temps dans ses films, est omniprésent et déterminé. Ici, c'est un personnage simple et sain, touché par la grace. L'histoire de cet orphelin des bidons villes en devint tout sauf tragique, c'est un personnage qui déborde de vie, qui a une rage d'amour qui dépasse tout.
Bref c'est un film unique, l'ovni de l'année qui écrase le spectateur dans son siège. à savourer de toue urgence!


cliquer ci-dessous pour accéder au site.



Membre depuis le
1 mai 2004
2241 messages
Le lun. 12 janv. 2009 à 12:20

je n'ai lu que le bouquin, qui est sublime, mais purement littéraire, au sens où c'est vraiment la plume de l'auteur qui fait toute la beauté et la finesse du livre, l'histoire elle, même si elle n'est pas du tout commune, n'a rien de beau (c'est même ultra glauque et malsain parfois).
Si ça fait comme amùerican Psycho (excellent livre et film moyen, uniquement rattrappé par l'interprétation magistralement flippante de Bale) je m'abstiendrais.

cliquer ci-dessous pour accéder au site.



Membre depuis le
1 mai 2004
2241 messages
Le lun. 12 janv. 2009 à 10:48

De coup je crois qu'on sait tous ce qu'on va faire mercredi soir...

cliquer ci-dessous pour accéder au site.



Membre depuis le
1 mai 2004
2241 messages
Le mer. 7 janv. 2009 à 18:32

pikwik a écrit :
Le temps que je finisse mon message comme je suis sur plusieurs trucs en parallèle, Hollywoodgirl a posté mais c'est pas grave...

hollywood a écrit :

pikwik a écrit :
C'est quand même là qu'on voit en priorité un film !

euh... en es-tu certaine par les temps qui courent...


En fait, là je me suis mal exprimée. Quand j'ai écrit "en priorité", je voulais insister sur le sens étymologique "avant". Le schéma de diffusion classique et principal (je sais, pour toi c'est différent) est : cinéma puis vod/dvd puis télé.

hollywood a écrit :

pikwik a écrit :

Pfff, écrire tout ce laïus à cause d'hollywood qui je suis sûre, même si je suis intransigeante et sans coeur, avait totalement compris ma position...


compris oui, mais j'ose la remettre en cause parce qu'elle ne me semble pas très juste, en tout cas réductrice. Je ne vois pas en quoi le fait de comptabiliser les sorties des films en DVD (lorsqu'ils n'ont pas eu la chance de sortir en salle) soit injustifié. Ca élargit un peu les propositions, mais ça rend le choix un peu plus riche du même coup et plus complet. Evidemment ca rend ta comptabilité plus complexe et plus longue...
Mais j'attire ton attention sur le fait que certains films sortent en salle en France plusieurs années après leur production ou leur sortie dans leur pays d'origine... alors on les compte ou on les compte pas? Certains ne sortent même jamais...
Et pour le coup, j'ajouterai qu'en 2008, j'ai vu pas mal de très bons films sortis en 2007 mais découverts qqs mois après leur sortie en salle. (notamment ceux sortis en fin d'année...) Mais il faudrait renommer le topic ainsi : "vos meilleurs films vus en 2008"


Je répète que l'objectif ici est, comme la saison s'y prête, de faire un bilan sur l'année de cinéma écoulée et d'avoir un classement des films sortis sur une année, de la même façon que peuvent le faire les magazines de cinéma (sauf qu'en attendant fin janvier pour la clôture des votes, on peut couvrir tous les films de l'année).
Je comprends que pour quelqu'un qui voit l'essentiel des films en dvd, cela est problématique. Mais si je te suis dans ton idée, ça signifierait qu'un même film pourrait à la fois figurer dans les classements 2007 et 2008 car certains l'auront vu au cinéma en 2007 et d'autres en dvd en 2008 ?
Je n'aime pas trop cette perspective...

Puis, je suppose qu'il t'arrive également de découvrir de bons films en vidéoclub, plusieurs années après la sortie officielle en dvd. Ceux-là aussi il faudrait les rajouter au classement de l'année de leur visionnage par toi ? Dans ce cas-là, le classement serait en mouvement perpétuel et jamais mis à jour.

Là au moins, on a depuis plusieurs années un panorama des films plébiscités sur une année complète.

En consultant mes fichiers de résultats les 2 années précédentes où je m'en suis occupée, ça donne comme top 15 pour 2006 :

Little miss sunshine 191
La science des rêves 96
Le labyrinthe de Pan 94
Casino Royale 90
Les infiltrés 86
Les fils de l'homme 86
Lord of war 82
Babel 80
C.R.A.Z.Y. 75
Le secret de Brokeback mountain 72
Romanzo criminale 63
V pour Vendetta 63
Ne le dis à personne 58
Le vent se lève 55 pts

En 2007 :
La vie des autres 190
Persépolis 158
Zodiac 88
Sunshine 87
Planète Terreur 70
La Môme 57
La nuit nous appartient 56
Boulevard de la mort 54
La Vengeance dans la peau 54
Lettres d'Iwo Jima 50
300 48
Hot Fuzz 46
Control 42
L'assassinat de Jesse James... 41
Les promesses de l'ombre 40


Après ça vaut ce que ça vaut, mais je trouve que ça donne un bon instantané des films qui ont marqué une année.

hollywood a écrit :

Bref, si vraiment tu refuses ces 2 films, je les remplace par :

- 2eme sous-sol
et
- Angles d'attaques

pourtant un peu moins bons que les 2 cités précédemment...


Hé oui, que veux-tu la vie est injuste, des films moyens vont être diffusés au cinéma dans 600 salles, vont faire plusieurs millions d'entrées, les dvds vont se vendre en pagaille et en plus, ils vont être diffusés x fois à la télévision...

Cette méthode n'est peut-être LA solution parfaite et elle est sûrement perfectible, mais elle a le mérite d'exister depuis 3 ans.
Et lorsque tinalakiller et Xilef se sont étonnés de ne voir aucun topic fin décembre, alors qu'en général quelqu'un crée un topic déubt décembre, je me suis encore dévouée cette année.

Tout ça pour dire que pour l'année prochaine, tu devrais peut-être créer un topic permettant à chacun de donner son sentiment sur la question et après d'établir des règles pour créer le classement 2009. Encore faudra-t-il que tu y penses à ce moment-là...



Je ne critiquais en aucun cas ton initiative de classement, je disais juste que pour moi, l'année qui compte est l'année d'apparitiuon sur le territoire français, ce qui inclus les direct to DVD, je ne patle pas de l'année de découverte ou de visionnage. Je disais juste que Hollywood n'avait pas tort d'inclure deux direct to dvd dans son classement, car il n'est pas juste d'exclure d'office des films sous pretexte que le distributeur n'a pas cru en son potentiel commercial en salle.Personnellement, je ne suis pas trop les direct to DVD, mais il est évident qu'il y a d'excellent films qui subissent ce sort injuste (Ricky Bobby, Ginger Snaps, Wlak Hard...).
Merci d'avoir remis les classements des années précédentes, je n'étais plus sur le site, ça fait plaisir de voir vos classements.

cliquer ci-dessous pour accéder au site.



Membre depuis le
1 mai 2004
2241 messages
Le mer. 7 janv. 2009 à 10:59

Et oui, ya pas que le ciné dans la vie, ya aussi la musique, et 2008 a été une trés bonne année, chargée de come back, de bonnes surprises et d'innovations.

Pour ma part, voici mes albums 2008:

In Rainbow - Radiohead
Alors oui, je sais tous ce que vous allez dire, il est sorti le 10 octobre 2007, mais c'était juste une version mp3, amputée de 8 morceaux. Le véritable album, complet et physique, est sorti le 1er janvier 2008, trés bon démarrage pour une année musicale donc. Passons outre le mode de distribution, c'était génial comme idée, innovateur et terriblement provoc, depuis tout le monde essaie de copier, plus ou moin bien.
La musique. C'est la tout ce qu'il y a de réellement intéressant dans cet opus de Radiohead, un album fin et mélodieux, qui regorge de trouvailles et de simplicité. A la première écoute, on est surpris, ça sonne veraiment différent, plus mature, plus posé que leurs 4 précédents albums. Il y a vraiment un côté épuré à chaque pistes. Plus on écoute et plus on s'aperçoit que cet album est en réalité le véritable successeur de The bend, deuxième album du groupe, et que tous les albums qui ont suivis n'étaient que des expérimentations pour atteindre ce résultat, pure, maitrisé et beau.

Ghost I-IV de Nine Inch Nails
Encore un album qui a choisi un mode de distribution différent, avec succes, c'est l'album le plus vendu sur le net cet année. Et encore une fois, l'essentiel réside dans les divagation musicales de Trent Reznor et compères, qui ici s'attèlent à la lourde tâche de la musique expérimentale, sans paroles, en s'inspirant beaucoup du cinéma. C'est beau, complexe et torturé. C'est destiné aux fans et ils ont apprécié. Il est rare de voire une telle initiative de la part d'un groupe aussi populaire.

The inivitable Rise on Niggy Tardust de Saul Williams
Cet album de slam orchestré par Nine Inch Nails et distribué comme l'album de radiohead est à mille lieux de tout ce qu'on peut entendre habituellement. Trent et Saul ont inventé le rap indus, où la voix devient un instrument, puis un sample. Chaque moreceau profite d'une finition musicale exceptionnelle, ils sont composés individuellement comme des albums à part entières, avec leurs intro, leurs montées, leurs climax, leurs conclusions. On retient la sublime rprise de Bloody sunday, où le slameur chante comme trent reznor. Sublime et unique.

cliquer ci-dessous pour accéder au site.



Membre depuis le
1 mai 2004
2241 messages
Le mar. 6 janv. 2009 à 12:07

pikwik a écrit :
hollywood a écrit :
pikwik a écrit :

Par contre, je suis un peu embêtée par 2 de tes films : Trade (2007) et Seraphim Falls (2006) qui, d'après Allociné, ne sont jamais sortis en salle en France.


En effet, pik, pour ces deux films :

Trade, sortie France le 28.07.2008 en Location DVD.
Seraphim Falls, sortie France le 21.02.2008 en location DVD

Certes, ils ne sont pas sortis en salle, mais ce sont 2 bons films que j'ai vu cette année.
Comme je te laisse juge, si tu y tiens, je les retire et t'en trouverai 2 autres.


De la même manière que je n'accepte pas les films sortis en 2007 ou 2009, je ne peux pas autoriser les films non sortis en salles en France en 2008, aussi bons soient-ils.

Merci de me proposer d'autres films hollywood.



Hollywood n'a pas tort de classer des direct to DVD. Ce système de sortie n'implique rien sur la qualité du film, c'est juste une stratégie de distribution. Rappelez-vous qu'à une époque, Shaun of The Dead a faillit connaître ce sort en france, et pourtant, je suis sur qu'il serait tout de même paru dans nos classements respectifs.

cliquer ci-dessous pour accéder au site.



Membre depuis le
1 mai 2004
2241 messages
Le mar. 6 janv. 2009 à 12:03

The Dark Knight, Le Chevalier Noir - 15
Burn After Reading - 13
Martyrs - 12
[REC] - 10
There Will Be Blood - 10
Soyez sympas rembobinez - 8
WALL-E - 7
Bienvenue au cottage - 5
Cloverfield - 5
JCVD - 4
Two Lovers - 3
No Country for Old Men - 3
A bord du Darjeeling Limited - 3
Le Silence de Lorna - 2

Années trés riche au final, j'ai du me déparer de pas mal de trés trés bon films.

cliquer ci-dessous pour accéder au site.



Membre depuis le
1 mai 2004
2241 messages
Le lun. 5 janv. 2009 à 13:43

Il est toujours plus difficile pour le psycopathe de viser quand sa victime est vierge, même avec un couteau à bout portant.
(Merci Carpenter)

cliquer ci-dessous pour accéder au site.



Membre depuis le
1 mai 2004
2241 messages
Le dim. 4 janv. 2009 à 03:12

Xilef a écrit :
Valmens a écrit :
Pour les femmes:
1 . arta dobroshi (le silence de lorna)
2 . manuela velasco ([rec])
3 . Frances McDormand (Burn After Reading)
4 . Clémence Poésy (In Bruges) (oui, je suis tmbé amoureux, et alors?)
5 . Ellen Page (Juno )(même si je n'ai pas aimé le film)

Pour les hommes:
1 . Heath Leadger (The Dark Knight) (faudrait voir à pas déconner non plus)
2 . Collin Farrelle/ Brendan Gleeson/Ralph Fiennes (In Bruges) (compte pour 1, c'est leurs interactions qui les rendent grands)
3 . Jean-Claude Van Damm (JCVD)
4 . Daniel Day Lewis/Paul Dano (There Will Be Blood)
5 . Brad Pitt/Casey Affleck (L'assassinat de Jessie James)

Désolé pour les regroupement d'acteurs, mais cette année a été riche en confrontations de grands acteurs.


Allez, vu que c'est pasq la foule des grands jours ,j'accepte les regroupements dans ce cas, tant que les acteurs cités sont dans un même film bien entendu.



merci de ta grande bonté!

cliquer ci-dessous pour accéder au site.



Membre depuis le
1 mai 2004
2241 messages
Le sam. 3 janv. 2009 à 11:21

Halloween

cliquer ci-dessous pour accéder au site.



Membre depuis le
1 mai 2004
2241 messages
Le sam. 3 janv. 2009 à 10:43

Pour les femmes:
1 . arta dobroshi (le silence de lorna)
2 . manuela velasco ([rec])
3 . Frances McDormand (Burn After Reading)
4 . Clémence Poésy (In Bruges) (oui, je suis tmbé amoureux, et alors?)
5 . Ellen Page (Juno )(même si je n'ai pas aimé le film)

Pour les hommes:
1 . Heath Leadger (The Dark Knight) (faudrait voir à pas déconner non plus)
2 . Collin Farrelle/ Brendan Gleeson/Ralph Fiennes (In Bruges) (compte pour 1, c'est leurs interactions qui les rendent grands)
3 . Jean-Claude Van Damm (JCVD)
4 . Daniel Day Lewis (There Will Be Blood)
5 . Paul Dano (There Will Be Blood)

Désolé pour les regroupement d'acteurs, mais cette année a été riche en confrontations de grands acteurs.

cliquer ci-dessous pour accéder au site.



Message édité le 04/01/2009 à 23:19:45


Membre depuis le
1 mai 2004
2241 messages
Le lun. 15 déc. 2008 à 14:02

Burn After Reading

9/10

ça faisait longtemps qu'on l'attendait: le nouveau frère coen, le vrai, non pas que le précédent était mauvais, loin de là, mais on n'y retrouvait pas les dialogue, les obsessions et le rythme propres au frères. celà faisait d'ailleurs depuis The barber qu'on l'attendauit, ce grand retour. Et autant dire qu'il l'ont fait en grande pompe. déjà, le scenario, comme d'habitude, est génial: un brulot contre la connerie humaine, déguisé en comédie burlesque déguisé en polar urbain. Ici, les frères coen s'attaquent directement à la source du problème: la connerie du peuple occidental, quii veut absoluement faire partie d'une conspiration quelconque, qui refuse que sa vie se borne à ce qu'il en a fait, qui refuse de savourer ce qui lui est offert. Ils s'attaquent donc tout naturellement à la superficialité ambiante (obsession du sport et de la chirurgie esthétique), aux compulsions consommatrice (ici sexuelle, mais on note une omniprésence de "l'accessoir", quel qu'il soit), la fausseté des relations...tout y apsse. C'est en plus servi par une BO en décalage complet (voulu) de Carter Burwell qui fait une musique trés dur et trés sérieuse, et un casting hallucinant, où chaque acteur joue en léger décalage burelesque par rapport aux personnes qui l'entour, cela créé donc une sorte de dégradé de connerie de Malkovitch (l'un des personnages les plus réalistes et dur) jusqu'à Pitt (le crétin fini), leur rencontre étant donc comme une sorte de faille spacio temporel.
sublime en tout point!

cliquer ci-dessous pour accéder au site.



Membre depuis le
1 mai 2004
2241 messages
Le lun. 15 déc. 2008 à 12:24

Je plussoie aussi, j'ai participé, alors que j'ai la carte UGC, donc je suis allé le voir avant les résultats. je ferais ma critique demain, mais je suis littéralement tombé amoureux du film: fin et grotesque, léger et violent....

cliquer ci-dessous pour accéder au site.






Accueil | Quiz Invisibles | Quiz Visuels | Quiz Textes | Forums | Comparateur | Conditions Générales d'Utilisation

Sauf où cela est expressément indiqué, tous les produits, logos, images et visuels publiés sur le site sont la propriété de leur(s) marque(s) respectives(s), des éditeurs vidéo ou de leurs ayant-droit.