Utilisateur
Mot de passe
> Mot de passe perdu

Profil de kalkaoual


Membre depuis le mardi 5 juillet 2005
Dernière visite le dimanche 12 juin 2011
Email
Nombre de messages dans les forums 1204

Avatar


Messages dans les forums


Membre depuis le
5 juil. 2005
1204 messages
Le dim. 11 oct. 2009 à 19:00

Super, le faux spoiler

"Frodo jette l'anneau dans la lave en fusion"

N'importe quoi, c'est Gollum qui lui coupe le doigt pour prendre l'Anneau à Frodo, qui finalement avait décidé de le garder. Sauf que Gollum glisse et tombe dans la lave, donc du coup l'anneau est détruit.

Ils savent même pas spolier ces gens-là.

Mon blog:
http://kalkaoual.blogs.allocine.fr/

Dernier article: Rocky III et la dialectique hégélienne


Membre depuis le
5 juil. 2005
1204 messages
Le mar. 29 sept. 2009 à 19:53

C'est sur, vaut mieux des tribunaux populaires !

Polanski avait qu'à pas s'enfuir en premier lieu pour éviter le procès. Bien fait pour lui.

Mon blog:
http://kalkaoual.blogs.allocine.fr/

Dernier article: Rocky III et la dialectique hégélienne


Membre depuis le
5 juil. 2005
1204 messages
Le mar. 29 sept. 2009 à 16:35



Mon blog:
http://kalkaoual.blogs.allocine.fr/

Dernier article: Rocky III et la dialectique hégélienne


Membre depuis le
5 juil. 2005
1204 messages
Le lun. 28 sept. 2009 à 12:02

moui, s'il y a une raison de le mettre en prison, c'est bien plutôt ses films...

Mon blog:
http://kalkaoual.blogs.allocine.fr/

Dernier article: Rocky III et la dialectique hégélienne


Membre depuis le
5 juil. 2005
1204 messages
Le jeu. 24 sept. 2009 à 22:59

Harold et Maude

J'comprends qu'on aime, mais moi j'aime pas.

Mon blog:
http://kalkaoual.blogs.allocine.fr/

Dernier article: Rocky III et la dialectique hégélienne

Message édité le 24/09/2009 à 23:00:25


Membre depuis le
5 juil. 2005
1204 messages
Le mar. 22 sept. 2009 à 14:43

La série des Millénium

Dieu que c'est mal écrit! Décidément, les succès populaires...

Mon blog:
http://kalkaoual.blogs.allocine.fr/

Dernier article: Rocky III et la dialectique hégélienne

Message édité le 22/09/2009 à 14:44:33


Membre depuis le
5 juil. 2005
1204 messages
Le jeu. 17 sept. 2009 à 19:57

Abyss, entièrement gaché par les 10 dernières minutes

Mon blog:
http://kalkaoual.blogs.allocine.fr/

Dernier article: Rocky III et la dialectique hégélienne


Membre depuis le
5 juil. 2005
1204 messages
Le lun. 31 août 2009 à 20:56

Alors, du plus vieux au plus récent:

Harvey
Très (trop?) bonne performance de mime ahuri de la part de James Stewart, qui "étouffe" complètement le film, alors que le principe de base pouvait donner lieu à un développement plus interessant. Au final, seule une scène ou deux valent vraiment le détour dans ce petit film sympathique

Les Yeux sans visage
Ici par contre, j'ai été très impressionné à la fois par la modernité du message, et la modernité de la forme. Déja en 1960 on a un film qui a intégré la philosophie hitchcockienne et la tire du coté film d'horreur/ angoisse. Le film tient en haleine, et ne tombe jamais dans la gratuité des images. A voir.

La grande course autour du monde
L'ancêtre des Fous du volant ne s'élève guère au-dessus de son adaptation en dessin animé. Le film est assez plaisant et drole, surtout au début, mais on épuise vite le potentiel du sujet, et le film s'étire inutilement en longueur (2h30). Tous les acteurs surjouent, mais personnellement ça ne m'a pas gêné, ça colle même plutôt bien aux rebondissements loufoques mais un peu rares.

The Warriors
Un grand classique du film d'action, mené tambour battant. LA musique est cool, la mise en scène est cool, les loubards ont un look cool de bande-dessinée, les bastons sont cool. Un film cool, vraiment à voir. Un peu connu pour faire partie d'un Zavévussa par contre

Get Shorty
Le cabotinage insupportable de John Travolta et la profonde débilité de l'histoire ont eu raison de moi au bout de 30 minutes. Je ne sais pas si j'aurai le courage d'essayer de le voir en entier.

Printemps, été, automne, hiver et printemps
Autant j'adhère au fond, autant je trouve que le traitement souffre d'un esthètisme un peu abusif et qui rend le film assez lent, mais qui fait aussi son charme. Une photographie très réussie, et un film a su rester simple dans son propos et dans sa longueur, et comme disait Hannibal Lecter, la simplicité est une bonne chose.

Super Nacho
Un départ sur les chapeaux de roues, comme souvent, pour presque finir dans le mur, comme souvent. Les passages dans l'abbaye sont excellents, les combats plutôt anecdotiques, le reste franchement sans intérêt. Et Jack Black, très à l'aise dans son role, en vient à en faire trop, et finit par être pénible. Et les blagues des pets, ils auraient mieux fait de s'abstenir.

Dikkenek
Ouille. J'en avais entendu parler comme étant un renouveau de la comédie... Au final c'est plus gras qu'une fricadelle tombé dans une friteuse. Un maximum d'insultes, un maximum d'allusions graveleuses... et surtout, surtout, un casting qui s'inscrit dans les plus mauvais de l'histoire depuis Street Fighter avec JC Van Damme. Seul François Damiens, reprenant son personnage de connard télévisuel, s'en sort pas trop mal. Autour de lui, on a:
-Jean-Luc Couchard, qui tente en vain de singer Begbie de Trainspotting
-Dominique Pinon, qui n'a rien à jouer, tellement son rôle est mal écrit et sans intérêt.
-Jérémie Reinier, en un mot, nul.
-Marion Cotillard, qui nous fait nous demander si elle a lu le script avant de signer pour ça.
-Une Mélanie Laurent, transparente comme sa nuisette et comme d'habitude.
-Florence Foresti, qui fait quelques apparitions en jouant un personnage d'un de ses sketchs, avec moi d'allure que chez Ruquier.
etc, etc...

à oublier.

Joyeuses funérailles.
Humour anglais, c'est à dire très noir, très pince-sans-rire, très drôle, très cocasse. Donc une comédie très réussie, passée injustement inaperçue à sa sortie. Rien à redire.



Voilà pour le moment.

Mon blog:
http://kalkaoual.blogs.allocine.fr/

Dernier article: Rocky III et la dialectique hégélienne


Message édité le 31/08/2009 à 21:05:17


Membre depuis le
5 juil. 2005
1204 messages
Le mer. 26 août 2009 à 12:59

Le 13/06

Superman a écrit :
The Spirit : J'avais adoré Sin city, j'aime bien cet esthetique tres BD, mais il ne se passe rien dans le film, Samuel L Jackson et Scarlett Johanson sont ridicules, le héros est fade et Eva Mendes presque inexistante. 3/10


Le 26/08

Superman a écrit :

The spirit : une grosse déception, c'est mou, Samuel L Jackson et Scarlett Johanson en font des tonnes, le héros n'a aucun charisme et seul Eva Mendes s'en sort correctement 4/10


Donc un film qui se bonifie avec le temps
T'aurais pas rencontré Eva Mendès entre temps?

Mon blog:
http://kalkaoual.blogs.allocine.fr/

Dernier article: Rocky III et la dialectique hégélienne

Message édité le 26/08/2009 à 12:59:50


Membre depuis le
5 juil. 2005
1204 messages
Le lun. 24 août 2009 à 23:59

Le scénario c'est un prétexte. Ca n'a ni queue ni tête... faut dire que les personnages sont tous dans leur délire et aucun n'agit logiquement! Du coup y a de la dégomme, de la tension, de la grosse vanne et à nouveau de la dégomme non-stop pendant 2h30, à tel point qu'on a l'impression que ça a duré une demi-heure. Quel pied d'être devant l'écran quand Tarantino était derrière la caméra!

C'est quand même loin d'être le meilleur Tarantino, principalement pour 3 raisons selon moi

Number 3
Comme dit plus haut, le scénario ne va nulle part, il n'est qu'un prétexte pour une bonne tranche de rigolade entre stars (et le public) Malheureusement, cela prive certaines scènes de leur enjeu, et donc diminue considérablement l'intérêt qu'elles auraient pu avoir.

Number 2
Le jeu insipide de Mélanie Laurent, qui en dépit de son joli minois tout frenchy, transmet moins d'émotion que la chaussure gauche de Brad Pitt. Elle avait séduit dans Je vais bien ne t'en fais, mais depuis elle donne pas l'impression de pouvoir devenir une grande actrice...

et ... Number 1
Le plus décevant de la part de Tarantino: la nullité de la bande-son. Aucune musique forte, il a même recyclé une musique de Kill Bill! Lui qui disait que la recherche de musique était ce qu'il y avait de plus passionnant dans un film... je suis extrêmement déçu.

Bref, un bon Tarantino de plus, mais sans plus.

Mon blog:
http://kalkaoual.blogs.allocine.fr/

Dernier article: Rocky III et la dialectique hégélienne


Message édité le 25/08/2009 à 00:03:26


Membre depuis le
5 juil. 2005
1204 messages
Le mar. 18 août 2009 à 15:58

kikafars a écrit :
A bout de course - Sidney Lumet - 1988


Merde j'ai pas vu le bon Running on empty ! Je me disais bien aussi que celui-là était franchement trop nul pour être dans un Zavévussa !

Mon blog:
http://kalkaoual.blogs.allocine.fr/

Dernier article: Rocky III et la dialectique hégélienne


Membre depuis le
5 juil. 2005
1204 messages
Le ven. 7 août 2009 à 13:06

Superman a écrit :
1- D'aucuns ont des aventures... Je suis une aventure !
2- Ce n'est pas moi qui suis enfermé ici avec vous, c'est vous qui êtes enfermés avec moi !

1-OSS 117 Rio ne répond plus
2-Watchmen
3-Beetlejuice?

Mon blog:
http://kalkaoual.blogs.allocine.fr/

Dernier article: Rocky III et la dialectique hégélienne

Message édité le 07/08/2009 à 13:07:50


Membre depuis le
5 juil. 2005
1204 messages
Le lun. 27 juil. 2009 à 23:40

Là-haut
en avant-première

10/10

Pixar, toujouts plus haut...Ce qu'on pouvait reprocher à Wall-E, on ne le retrouve pas dans Là-haut: le coté déshumanisé, intellectuel de Wall-E pouvait rebuter? Là-haut renoue avec des personnages humains, trop humains, surtout le héros, un vieux ronchon roublard comme Geri le joueur d'échecs.Et le petit scout aussi a ses zones d'ombre Wall-E était trop épuré, trop sentimental ? Là-haut jongle entre émotion et humour rythmé avec une réelle maestria. Dans la même scène, on passe du gag à l'émotion au gag, presque insensiblement, tout en douceur, au fil de l'histoire.


Bien sur les pisse-froid trouveront toujours à redire: le scénario, plein de rebondissements et de personnages absurdes, donc sans queue ni tête, ou la morale, simple et optimiste donc bête. Mais tous ceux qui n'ont pas perdu leurs âmes d'enfant comprendront dès les 15 premières minutes qui précédent le décollage (15 minutes de pure leçon de Cinéma, avec un grand C) que là on assiste pas à un énième Madagascar ou l'Age de glace, mais à du rêve à l'état brut.



Mention spéciale au doublage de Charles Aznavour, incroyablement réussi.



Mon blog:
http://kalkaoual.blogs.allocine.fr/

Dernier article: Rocky III et la dialectique hégélienne

Message édité le 27/07/2009 à 23:40:40

Message édité le 27/07/2009 à 23:42:08


Membre depuis le
5 juil. 2005
1204 messages
Le dim. 26 juil. 2009 à 20:26

Les films vus l'été bénéficient de plus d'indulgence, probablement parce que les spectateurs sont dans un meilleur état d'esprit, plus décontractés...

Mon blog:
http://kalkaoual.blogs.allocine.fr/

Dernier article: Rocky III et la dialectique hégélienne


Membre depuis le
5 juil. 2005
1204 messages
Le mar. 21 juil. 2009 à 10:35

hollywood a écrit :
Quant au fait de mettre Eastwood et Régine dans le même panier, de traiter Eastwood de guignol, voilà qui t'honore bien peu et résume bien toute la finesse de ta façon de penser... Dommage pour toi.

Eastwood a passé plus d'une heure de son film à insulter les asiatiques de "faces de nems", "rastakouères" et autres "faces de citron", ca le dérangera pas bien de se faire traiter de guignol je suppose.

Mon blog:
http://kalkaoual.blogs.allocine.fr/

Dernier article: Rocky III et la dialectique hégélienne





Accueil | Quiz Invisibles | Quiz Visuels | Quiz Textes | Forums | Comparateur | Conditions Générales d'Utilisation

Sauf où cela est expressément indiqué, tous les produits, logos, images et visuels publiés sur le site sont la propriété de leur(s) marque(s) respectives(s), des éditeurs vidéo ou de leurs ayant-droit.