Utilisateur
Mot de passe
> Mot de passe perdu

Profil de pikwik


Membre depuis le lundi 21 juillet 2003
Dernière visite le vendredi 18 mai 2012
Email
Nombre de messages dans les forums 5524

Avatar


Messages dans les forums


Membre depuis le
21 juil. 2003
5524 messages
Le mer. 17 sept. 2014 à 21:56




Cinéma, cinéma tchi tchaaaaaaa...


Membre depuis le
21 juil. 2003
5524 messages
Le ven. 18 mai 2012 à 13:24

73/ J'ai déjà vu cette photo : Antonio Banderas
74/ Emilie de Ravin ?


Cinéma, cinéma tchi tchaaaaaaa...


Membre depuis le
21 juil. 2003
5524 messages
Le lun. 14 mai 2012 à 19:24

63/ Ashley Johnson (la ptite dernière de la famille Seaver dans Quoi de neuf docteur ?)


Cinéma, cinéma tchi tchaaaaaaa...


Membre depuis le
21 juil. 2003
5524 messages
Le lun. 23 avr. 2012 à 22:15

59/ Milo Ventimiglia ?


Cinéma, cinéma tchi tchaaaaaaa...


Membre depuis le
21 juil. 2003
5524 messages
Le jeu. 15 mars 2012 à 11:20

Hollywoodgirl a écrit :
D'autres séries
4.


Hello la compagnie !!!
Je tente True Blood ?


Cinéma, cinéma tchi tchaaaaaaa...


Membre depuis le
21 juil. 2003
5524 messages
Le dim. 20 févr. 2011 à 13:35

darrian ashoka a écrit :
des indices:
5- un dessinateur de comics se fait "giamattiser"
7- Cary vs leopard



5- American splendor ?
7- L'impossible M. Bébé ?


Cinéma, cinéma tchi tchaaaaaaa...


Membre depuis le
21 juil. 2003
5524 messages
Le dim. 5 déc. 2010 à 14:11

-1-


-2-


-3-


-4-


-5-


-6-


-7-


-8-


-9-


-10-


-11-



Cinéma, cinéma tchi tchaaaaaaa...


Membre depuis le
21 juil. 2003
5524 messages
Le dim. 5 déc. 2010 à 14:08

Pour cette manche, il s'agit de reconnaître l'acteur d'un des films de la liste.
Attention, la photo peut être issue du film ou non. L'acteur peut donc être plus jeune ou plus vieux qu'à l'époque de son rôle.

Si vous le pouvez, merci de donner le nom de l'acteur (ou décrire le rôle du personnage) ainsi que le titre du film.

Rappel des films :
Fury - Fritz Lang - 1936
La main du diable - Maurice Tourneur - 1943
C'est arrivé demain - René Clair - 1944
Harvey - Henry Koster - 1950
Les yeux sans visage - Georges Franju. - 1960
La grande course autour du monde - Blake Edwards - 1965
La fiancée du pirate - Nelly Kaplan - 1969
Harold et Maude - Hal Ashby - 1971
l’esprit de la ruche - Victor Erice - 1973
The Warriors - Walter Hill - 1979
Les moissons du ciel - Terrence Malick - 1979
A bout de course - Sidney Lumet - 1988
Get shorty - Barry Sonnenfeld - 1995
Basquiat - Julian Schnabel - 1997
La légende du pianiste sur l'océan - Giuseppe Tornatore - 1998
Printemps été automne hiver... et printemps - Kim ki Duk - 2003
Super Nacho - Jared Hess - 2005
Dikkenek - Olivier Van Hoofstadt - 2006
Joyeuses funérailles - Franck Oz - 2007

+ 2 films hors compétition visionnables en streaming :
Volem rien foutre al païs - Pierre Carles et Christophe Coello - 2007
Tampopo - Juzo Itami - 1987

Cette manche porte sur 11 films parmi les 19 films officiels + les 2 films hors compétition.


Cinéma, cinéma tchi tchaaaaaaa...


Membre depuis le
21 juil. 2003
5524 messages
Le dim. 5 déc. 2010 à 13:49

Kevlar a écrit :
Ceci est un spoiler, sélectionnez la zone pour le faire apparaître.
2 - A bout de course
4 - Harold et Maud
9 - Les Moissons du ciel




Bravo Kevlar, tu clôtures cette manche !


Cinéma, cinéma tchi tchaaaaaaa...


Membre depuis le
21 juil. 2003
5524 messages
Le lun. 29 nov. 2010 à 20:19

darrian ashoka a écrit :

Ceci est un spoiler, sélectionnez la zone pour le faire apparaître.

1 à bout de course
2 Harold et Maude
3 la main du diable
4 furie
5 l’esprit de la ruche
6 tampopo
7 la fiancée du pirate
8 la légende du pianiste
9
10 Printemps été automne hiver... et printemps
11 Volem rien foutre all pais


1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11



Cinéma, cinéma tchi tchaaaaaaa...


Membre depuis le
21 juil. 2003
5524 messages
Le lun. 29 nov. 2010 à 20:14

rizzo20 a écrit :
-1-
Ceci est un spoiler, sélectionnez la zone pour le faire apparaître.
Fury?






Cinéma, cinéma tchi tchaaaaaaa...


Membre depuis le
21 juil. 2003
5524 messages
Le dim. 28 nov. 2010 à 10:13


Rappel des films :
Fury - Fritz Lang - 1936
La main du diable - Maurice Tourneur - 1943
C'est arrivé demain - René Clair - 1944
Harvey - Henry Koster - 1950
Les yeux sans visage - Georges Franju. - 1960
La grande course autour du monde - Blake Edwards - 1965
La fiancée du pirate - Nelly Kaplan - 1969
Harold et Maude - Hal Ashby - 1971
l’esprit de la ruche - Victor Erice - 1973
The Warriors - Walter Hill - 1979
Les moissons du ciel - Terrence Malick - 1979
A bout de course - Sidney Lumet - 1988
Get shorty - Barry Sonnenfeld - 1995
Basquiat - Julian Schnabel - 1997
La légende du pianiste sur l'océan - Giuseppe Tornatore - 1998
Printemps été automne hiver... et printemps - Kim ki Duk - 2003
Super Nacho - Jared Hess - 2005
Dikkenek - Olivier Van Hoofstadt - 2006
Joyeuses funérailles - Franck Oz - 2007

+ 2 films hors compétition visionnables en streaming :
Volem rien foutre al païs - Pierre Carles et Christophe Coello - 2007
Tampopo - Juzo Itami - 1987

Cette manche porte sur 11 films parmi les 19 films officiels + les 2 films hors compétition.



-1-
C'est un film énergique et vigoureux, une dénonciation de la cruauté des hommes qui sont des loups pour l'homme. Le thème du film, la culpabilité, qui est récurrent chez le réalisateur, est ici développé comme jamais ailleurs, d'une manière puissante et sombre. L'oeuvre est l'une des plus importantes et des plus marquantes de cette époque. Un film qui hante longtemps après l'avoir vu.

-2-
Contre toute attente, il ne s'agit pas d'un film à suspense politique mais bel et bien d'une chronique familiale faisant naître chez le spectateur nostalgie et sensibilité. S'il n'y avait qu'une scène à retenir, ce serait celle de l'anniversaire avec les chapeaux ridicules sur la tête et la danse improvisée en débarrassant la table. Un moment simple et d'une justesse incroyable illustrant un instantané de bonheur familial.
Un film qu'on ne raconte pas mais qui laisse un délicieux souvenir.

-3-
Le réalisateur installe par des jeux de lumière une atmosphère angoissante. Ce sont les derniers jours d’un personnage dévoré par la peur. Peur réelle ou irrationnelle car si l’histoire nous le fait croire, peu de choses nous prouvent que sa peur soit fondée. La menace vient de cette omniprésence, pour le moins anodine pour le reste du monde, guettant sa proie. La recherche futile de reconnaissance et surtout de l’amour d’un grand utopiste le mène près du plus redoutable des châtiments dans un film qui recèle une des scènes les plus mémorables du cinéma de son pays. Réinterprétation d’un mythe fondateur et témoignage d’un pessimiste propre à son époque tout en se jouant dans sa narration de la linéarité de l’action par son double nœud temporel.

-4-
Ce film est vraiment très bon et très drôle et il faut absolument l'avoir vu. Je l'ai vu sans l'avoir planifié et au départ je pensais n'en regarder qu'une partie... désolé
Mais dès le début j'ai tellement accroché que je l'ai vu en entier sans savoir trop comment l'histoire allait évoluer.
C'est quand même bizarre que XXX n'est pas reçu beaucoup de crédit avec ce film en plus avec les performances des acteurs principaux et secondaires. Je ne pense pas qu'un tel film pourrait désormais être tourné.

-5-
Au fil de son travail, le réalisateur avoue s’être laissé guider par son personnage – la personne plus que l’actrice – choisie pour elle-même, non pour « interpréter». Puisque, d’un objectif initial ambitieux, une adaptation nationale de ce grand récit de fantastique, l’intrigue ne gardait qu’un souvenir, il fallait que la trace laissée par ce renoncement donne lieu, si possible, à une œuvre plus forte. Ce personnage rendait cela possible, du fait qu’elle croyait littéralement en l’existence de ce mythe.
Il suffisait de fonder le récit sur la foi de l’héroïne. Lui-même impressionné, le réalisateur raconte qu’il a tourné le début comme un documentaire, braquant la caméra sur son actrice pour capter le moment crucial de la découverte, moment d’effroi authentique, scène originelle où déjà s’entrelacent fiction et réalité.

-6-
Un thème simple et universel qui réunit le monde entier, ce film est une symphonie d’humour et d’amour des choses bien accomplies. Le reflet de ce que l’on est ce que l’on fait avec ardeur et persévérance. Peu importe le niveau social, peu importe la beauté ou la nationalité, chacun reconnaitra sa valeur de par sa curiosité et sa notion de ce qui est bon.
Comme à chaque chose qui constitue la vie de ses compatriotes, le réalisateur fait de ces gestes quotidiens une cérémonie une poursuite de la perfection, une source d’exploration et de contentement.
Le récit digresse souvent mais parce que les voies d’exploration sont infinies et que l’on en a jamais fini d’en apprendre sur ce sujet partagé par tous et conçu de façon si différentes par chaque région.

-7-
un flim bien, avec une histoire bien, des actrices et acteurs qui jouent bien, une chèvre bien, des sculptures contemporaines biens, une fin géniale et un curé de campagne.

-8-
Juste un mot : magnifique. J'avais un peu peur que ce soit un peu peur que ce soit trop larmoyant, trop cul-cul, bref. Certes il y a de la belle musique signée par *** mais elle va vraiment avec le style du film. Du coup, je trouvais que ça ne faisait pas stupide, pas prétentieux, que c'était limite normal. Je redoutais également des longueurs mais ça passe comme une lettre à
la poste !
Franchement le film m'a captivé de A à Z. Il y a un côté dramatique évidemment (larmounette !!), mais le film ne manque pas de légèreté et d'innocence. Le personnage de 1900 (joué par un magnifique ***, qui aurait mérité plus de reconnaissance pour son rôle) est vraiment attachant et intéressant... J'ai beaucoup aimé également ***, très sympathique. Pour ceux qui n'aiment pas ***, pas de panique, on ne la voit pas beaucoup... (et puis difficile de dire quelque chose quand on la voit genre 20 minutes).
J'ai trouvé qu'il y avait une belle photographie et ce film dégage
également une certaine poésie. Le réalisateur du célèbre *** a réussi à éviter les lenteurs et longueurs et a bien réparti les parties du film.

-9-
Véritable retour aux mythes bibliques et cinématographiques, à la fois réaliste et impressionniste, ce film est rempli de beauté et de poésie. Un incontournable pour tous les chefs opérateurs en devenir ou soi-disant confirmés et chaque mélomane qui se respecte, c'est aussi un film aux accents Gigantesques. Toute la place est laissée aux images aquatiques du grenier américain, ou plutôt albertain, et à la soliloque sincère mais nonchalante d'une jeune orpheline.

-10-
"On pourrait bien sur se dire que l'essentiel n'est pas ce qu'on voit : dans ce récit d'une vie, les personnages gravitent autour du héros comme des reflets de lui-même à la surface d'un lac, tout au long de son évolution. De silences en regards, le réalisateur a pris le temps et le soin de donner toute son ampleur à cette renaissance, sans chercher à juger son héros, en bien ou en mal, malgré sa faute. Car le message du film peut se résumer en un mot : ceux que vous voyez ne sont pas différents de vous, ils connaissent les mêmes envies, ont fait les mêmes erreurs, cherche le même salut. Ce film, c'est une ballade tendre, parfois romantique, parfois tragique, un appel à apprendre à aimer la vie, la sienne et celle des autres. Ce chemin, n'importe qui peut choisir de le prendre."

-11-
un flim intéressant à voir à plusieurs pour en débattre après. Un film sur lequel s'appuyer pour réfléchir sur notre vie et notre devenir, se questionner sur la société... à compléter avec l'an 01 de Gébé.



Cinéma, cinéma tchi tchaaaaaaa...


Membre depuis le
21 juil. 2003
5524 messages
Le dim. 28 nov. 2010 à 10:03

rizzo20 a écrit :
Ceci est un spoiler, sélectionnez la zone pour le faire apparaître.
1- Volem rien foutre al païs?

Ceci est un spoiler, sélectionnez la zone pour le faire apparaître.
3- La fiancée du pirate?




Exactement rizzo !

Grâce à tes efforts, on va pouvoir passer à la manche suivante.


Cinéma, cinéma tchi tchaaaaaaa...


Membre depuis le
21 juil. 2003
5524 messages
Le dim. 28 nov. 2010 à 10:02

rizzo20 a écrit :
??



Carrie Fischer (et si c'est bien elle : )

Jesse dans Sauvez Willy ???


Cinéma, cinéma tchi tchaaaaaaa...


Membre depuis le
21 juil. 2003
5524 messages
Le lun. 22 nov. 2010 à 14:21

6/ les ailes du désir ?


Cinéma, cinéma tchi tchaaaaaaa...





Accueil | Quiz Invisibles | Quiz Visuels | Quiz Textes | Forums | Comparateur | Conditions Générales d'Utilisation

Sauf où cela est expressément indiqué, tous les produits, logos, images et visuels publiés sur le site sont la propriété de leur(s) marque(s) respectives(s), des éditeurs vidéo ou de leurs ayant-droit.